maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8274372

La petite maison dans la prairie 1/2

Notre vie de digital nomades entre Paris et le Perche

Hello les amis ! Comme promis, je vous parle ENFIN de notre maison de campagne dans le Perche, vous avez été nombreux à me poser des questions dessus et il était plus que temps de vous en parler ;)

Je me souviens parfaitement du jour où j’ai eu l’idée d’acheter une maison à la campagne, plutôt qu’un clapier appartement hors de prix à Paris. J’étais dans la cuisine en train de me faire une tasse de thé, un joli soleil de printemps brillait timidement par la fenêtre, quand j’ai eu la révélation qui allait nous conduire à acheter notre maison à la campagne, quelques 18 mois plus tard.

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8033706

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8053784Petite remise en contexte : à l’époque, nous avions vaguement commencé à regarder ce que nous pourrions acheter à Paris. Enfin, quand je dis vaguement commencé, c’est pour faire une moyenne, hein : comprendre que mon mec avait vaguement dit « oui pourquoi pas, on pourrait acheter » avant de retourner vaquer à ses occupations, pendant que j’entamais une consultation de seloger.com aussi frénétique qu’un matin d’ouverture des ventes chez Sézane. Normal, quoi.

Il faut dire que le rêve propriétaire ne fait pas vraiment partie de son ADN, alors que moi… moi j’ai commencé à rêver d’avoir une maison à moi vers l’âge de 10 ans environ, et ce désir tenace ne m’a jamais quittée depuis. La raison n’est pas bien mystérieuse : à l’époque, mes parents venaient de divorcer, et mon père avait perdu son travail, rendant la situation familiale précaire. Nous habitions avec ma mère dans l’appartement qu’un ami de ma famille avait bien voulu nous louer, au rez-de-chaussée de sa propre maison, tandis que mon père avait décidé de partir habiter à Grenoble où il mit quelques mois avant de louer une maison mitoyenne – là encore, un espace partagé. Bon, pas de quoi pleurer sur mon sort hein, je n’ai jamais manqué de rien, mais du coup j’ai eu très tôt la conscience de ce que voulait dire le fait de ne pas être chez soi. Et donc, j’ai développé très tôt le désir de l’être un jour.

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8053773

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8204244

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8234268

Bref, fast forward de nos jours, je suis dans ma cuisine, en train de réfléchir au fait que les prix sont complètement fous à Paris et que la perspective de se coller un crédit de 25 ans sur le dos pour une surface qui est très loin de celle de mes rêves m’enchante moyennement… quand soudain, l’idée fait jour, aussi nette et brillante qu’un rayon de soleil sur le bitume fraîchement balayé par la pluie : et si on achetait une maison à la campagne ? Depuis que nous avons un enfant, la vie parisienne nous pèse. J’adore Paris, mais c’est tout sauf une ville kids friendly. Et puis moi j’ai grandi avec la forêt au bout de mon jardin, les champs de blé pour horizon, avec ce merveilleux cadeau que la nature fait à l’enfance : un ineffable sentiment de liberté et un réservoir inépuisable d’émerveillement.

Le soir même, j’en parle avec mister Panda, qui est aussitôt emballé par le projet (à tel point qu’il est convaincu aujourd’hui que c’était son idée !). On commence à chercher sur la route de la Normandie vers Pacy-sur-Eure, là où nous nous sommes mariés, mais c’est déjà trop cher, la moindre grange sans eau ni électricité vaut une fortune ! On regarde donc ce qu’il y a un peu plus bas, toujours vers l’Ouest car mes beaux-parents habitent à Caen, et pas trop loin car on ne veut pas dépasser les 2 heures de route pour pouvoir y aller tous les week-ends ou presque. Et là : le Perche.

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8274322maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8053793

Un beau week-end de mai, nous voici donc partis tous les 3, direction le Perche. Je vais être honnête : avant d’y aller, j’aurais été bien incapable de le placer sur une carte. Le Perche se rangeait dans un coin de mon esprit avec ces régions bien françaises au caractère quasi mythologique, avec le Berry, la Lozère, le Larzac, familière mais à l’emplacement géographique indéterminé (oui, si j’ai brillé au bac en histoire-géo ce n’est pas grâce à la géographie).

Et donc, nous débarquons dans le Perche sous une pluie battante (oui vous remarquerez que la météo joue un rôle de premier plan dans cette histoire !), et nous tombons complètement sous le charme de cette région qui représente mon idéal de campagne. Deses paysages joliment vallonnés où les cultures alternent avec la forêt, de belles bâtisses de pierre blonde, des villages charmants aux sonorités chantantes, de petites épiceries où on trouve les produits des producteurs du coin (le graal du bobo parisien !), bref le rêve. Les gens sont super accueillants et on repart avec déjà plein de contacts et de conseils pour la recherche de notre future maison.

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8154167

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8053789Alors dans mes rêves les plus fous, l’un de ces contacts avait une superbe longère parfaitement restaurée (avec goût, hein) à vendre à un prix défiant toute concurrence pour une raison mystérieuse (c’est l’avantage des rêves, on n’est pas obligés d’être logiques), mais ce n’est pas du tout comme ça que ça c’est passé. Non, en fait on a passé un an à chercher et visité plus de 30 maisons !

Notre budget n’était pas faramineux, et comme on n’avait pas de contrainte de temps, nous avons pris le temps de trouver une maison qui remplisse vraiment nos critères :

– moins de 2 heures de Paris (après avoir beaucoup testé le format, c’est vraiment la limite pour que ça reste plaisant sur un week-end)

– au calme mais pas complètement isolée, avec des commerces à proximité

– avec une « impression de campagne », ça c’est un critère que mon mari a inventé, et je vous avoue que 3 ans après je ne saurais toujours pas vous le définir exactement ! Mais quand on le voyait, on savait !

– surtout loin de tout bruit de route ou de voisinage, j’y suis hyper sensible et c’est l’une des choses qui me pèsent le plus en ville, c’était donc essentiel pour moi

– habitable tout de suite, pas de gros travaux, et avec du charme

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8053765

Après un an de recherches, je vous avoue que je commençais à me décourager, quand je suis tombée sur cette annonce: une petite maison aux volets bleus, d’énormes hortensias, une grande cheminée… elle était plus petite que la surface que nous voulions (100m2, alors qu’on cherchait plus de 150), avec beaucoup trop de terrain (1ha3 !!), mais j’avais un pressentiment. Sur les photos, elle avait un charme fou.

Et s’il y a bien une chose que j’ai appris après 12 déménagements en 15 ans, c’est à faire confiance à mon intuition en matière d’immobilier. J’ai donc convaincu mon mari qu’il fallait absolument qu’on la voit (i.e je ne lui ai pas lâché la grappe jusqu’à ce qu’il ait dit oui. tenace je suis), et un 15 décembre, nous voilà partis sous une pluie fine et méchante pour visiter « la » maison. Je crois honnêtement pouvoir dire que nous l’avons visitée dans les pires conditions possibles : il bruinait, la luminosité était telle qu’on aurait dit qu’il faisait nuit à 15 heures, et le jardin était complètement dépouillé.

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8053758

Et pourtant… le coup de foudre ! Le charme des photos ne se dément pas, au contraire. On dirait un petit cottage anglais, posé sur une colline avec une vue dégagée sur la campagne alentours (un point clé pour moi qui adore être en hauteur, j’ai une phobie des espaces encaissés). Pour y arriver, on emprunte un chemin ravissant bordé d’arbres, et derrière, il y a la forêt. Aucune route à proximité immédiate, donc aucun danger pour les enfants. Quelques voisins à l’entrée du chemin et dans le hameau de l’autre côté permettent de ne pas se sentir isolé, et le village avec sa boulangerie et sa supérette est à deux pas. Surtout, la maison dégage un charme particulier, quelque chose d’assez inexplicable. Et là, moi qui soupèse longuement les pour et les contre avant de prendre une décision, qui aime rassembler un maximum d’infos pour être sûre de faire le « bon » choix, et qui suis incapable de choisir en moins de 30 minutes au restaurant chinois, et bien moi, au bout de 15 minutes je me tourne vers mon mari et je lui dit : « on la prend, non ?!! »

Après quelques jours de réflexion (quand même), nous avons fait une offre entre Noël et le jour de l’an, un peu en dessous du prix mais en croisant les doigts pour que ça passe. Yes ! L’offre est acceptée. Pour le prêt, comme nous sommes tous les 2 entrepreneurs, les banques ne nous accueillent pas exactement à bras ouverts… Nous avons donc décidé de passer par un courtier, ce qui s’est révélé être une excellente décision : non seulement il a fait accepter notre dossier par la BNP qui l’avait d’abord refusé, mais il nous a négocié un super taux !

maison de campagne dans le perche idee deco l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-8033717

La deuxième chose qui a rendu cet achat magique outre la maison, c’est que la dame âgée qui la vendait était juste adorable. Elle s’est prise d’affection pour nous et je crois que ça lui faisait plaisir de transmettre cette maison à des gens qui allaient vraiment l’aimer et l’habiter. J’ai vraiment eu le sentiment de rentrer dans une maison remplie d’ondes bienveillantes grâce à elle, comme si une grand-mère nous la léguait ! Nous avons aussi pu en profiter tout de suite car elle nous a laissé une grande partie des meubles.

Quand nous sommes arrivés en mai, c’était véritablement magique : le jardin entier était en fleurs, les moutons du voisin paissaient dans notre verger, on a vu une biche et des lapins… On a eu la sensation d’avoir véritablement trouvé notre coin de paradis et cette sensation ne s’est pas démentie depuis !

En vous écrivant ces mots, je réalise à quel point la maison me manque ! Car oui, nous avions dit que nous ne ferions pas de travaux et au final.. on refait tout du sol au plafond ! C’est le danger quand on achète une maison ;)

Ca vous a plu ? Rendez-vous sur le deuxième post où je vous raconte les travaux, la déco et notre vie entre Paris et le Perche !

En attendant, si vous avez des questions sur le fait d’acheter sa maison de campagne dans le Perche, ou ailleurs, de vivre entre deux maisons, n’hésitez pas, je crois que je suis devenue experte sur la question !

Et vous, avez-vous déjà envisagé d’acheter à la campagne si vous vivez en ville ? Est-ce que vous avez envie de lire d’autres posts sur le sujet ? J’attends vos commentaires !

 

Vous aimerez aussi

Précédent
Suivant

38 Commentaires

  1. Carodelineka
    12 mars 2018 at 11:42

    Quelle belle aventure ! Et vous avez eu raison de vous lancer ! (et oui l’idée vient bien de toi lol ces hommes alors !)
    Être propriétaire c’est le rêve pour moi aussi. Nous avons enfin pu acheter une jolie maison nous aussi. Certes, pas dans les communes prisées et forcément hors de prix ! (dans le sud c’est une horreur aussi) Mais après avoir passé tant de temps en location à vivre chez les autres et à rien pouvoir faire, je peux enfin me faire ma maison à mon goût !
    #vivepinterest #déco #bricolageduweekend
    Moi j’ai une question, du coup, vous avez un emprunt et une location sur Paris… Ca fait pas un trop gros budget ?

    Gros bisous

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      12 mars 2018 at 18:03

      Merci beaucoup Caroline !!! Mon mari a protesté en lisant l’article, il dit que je minimise son rôle le pauvre… mais bien sûr il était à fond dans le projet aussi ;)
      Oui c’est merveilleux de se sentir chez soi, et de pouvoir tout aménager/peindre/décorer à son goût ! Je te comprends parfaitement #teampinterest ;)
      Pour le budget, en fait nous sommes depuis 5 ans dans l’appartement que nous occupons actuellement, du coup notre loyer est raisonnable (enfin pour Paris, ahem 😅), et surtout nous avons acheté très peu cher dans le Perche, à un moment où les prix et taux d’emprunt étaient particulièrement bas. Du coup ça nous revient moins cher que des mensualités de remboursement si on avait acheté notre appart à Paris. Bien sûr on fait un peu attention, mais on économise aussi beaucoup sur les vacances (surtout l’été !) donc finalement c’est tout à fait gérable !

      Répondre
  2. choux roses
    12 mars 2018 at 11:51

    Ton article m’a fait rêver, et les photos sont superbe.
    Après avoir habité le centre ville de Montpellier, je me suis installé à 15 minutes de la grande ville et c’est la campagne !
    Mon rêve est de devenir propriétaire dans ce village, malheureusement c’est bien trop cher… en attendant nous sommes locataires dans un appartement, je dirais que ça ressemble plus à une « petite maison de village », qui est face à la boulangerie, entre la pharmacie et le vendeur de fruits de mer. (j’ai pas précisé mais j’suis à moins de 15 minutes de la plage aussi).

    j’espère pouvoir faire le même genre d’article que toi, dans un avenir pas trop lointain <3

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      12 mars 2018 at 22:29

      Oh mais ça a l’air merveilleux ta petite maison de village ! Et la mer à 15 minutes, le pied ! Je te souhaite de pouvoir réaliser ton rêve ☺️ Et je suis ravie que l’article t’ait plu, merci beaucoup !

      Répondre
  3. Stephanie Bonnet
    12 mars 2018 at 15:57

    Une belle histoire, on s’imagine soi même vivre toutes les étapes. Et quelle belles photos! Nous avons acheté à Londres (car en Angleterre tout le monde veut acheter, c’est très différent de la France) il y a 11 ans avec un méga emprunt sur le dos! Mais nous ne regrettons pas. Maintenant on se dit « et si on achetait qqch à la campagne »? Sans doute en France car les prix en Angleterre sont toujours très chers. Bon d’abord faut qu’on amasse les économies mais comme toi, rien n’empêche de rêver. Hâte de lire les prochains épisodes.

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      12 mars 2018 at 22:32

      Merci beaucoup Stéphanie ! Le fait de le raconter ici m’a fait revivre cette aventure et c’était super de chouette de se rappeler ces premiers moments et l’excitation quand nous avons passé la porte de « notre » maison pour la première fois. Maintenant c’est un peu dur car nous devrons la quitter trois mois à peine après avoir fini les travaux… mais c’est merveilleux de savoir que notre petit bout de paradis nous attendra tous les étés.
      Bravo pour l’achat en Angleterre, j’imagine ta maison et je suis sûre que je l’adorerais ;) Et n’hésite pas à venir dans le Perche un jour, tu verras on tombe vite amoureux ;)

      Répondre
  4. Sandra
    12 mars 2018 at 23:38

    Merci de nous avoir fait vivre ton histoire!! Ça fait un peu rêver!! Ici, nous sommes en plein centre ville à aix en provence (donc loin d’etre Désagréable) et évidemment on rêverait d’une petite maison en campagne sauf que dans les environs c’est totalement impossible 😱 beaucoup trop cher!! Alors on se rassure en se remémorant les innombrables avantages d’habiter en centre ville dans un bel appartement 😜
    Et j’ai une petite question: il me semble avoir compris que vous partiez vivre aux US, pourquoi avoir fait le choix d’acheter une maison maintenant alors que vous partez ? ( je fais un peu ma curieuse… 😝)
    Toujours autant de plaisir à te lire Maëlis
    😘

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      13 mars 2018 at 12:17

      Hello Sandra, merci pour ton commentaire ! Mais oui Aix c’est tellement joli, quelle chance 😊Et puis je pense que le besoin d’évasion est peut-être moins fort qu’à Paris car la vie a l’air plus douce en ville, en tous cas vu d’ici ;)

      Pour répondre à ta question, en fait on a commencé à cherché il y a 4 ans, et acheté la maison il y a 3 ans… à l’époque, projet de partir aux USA était déjà dans l’air mais loin d’être concrétisé, et on ne voulait pas se bloquer pour une hypothèse qui ne se réaliserait peut-être jamais. Finalement, la croissance de l’entreprise de mon mari s’est accélérée, et New York est devenu une réalité… parfois la vie n’est pas logique, mais c’est comme ça !

      Quant à la décision de faire les travaux avant de partir, la maison en avait vraiment besoin pour ne pas se dégrader, et aussi parce que cela nous permettra de la louer pendant notre absence. Même si je t’avoue que c’est un peu frustrant l’idée de devoir la quitter à peine refaite, on en profitera à fond cet été et quand on rentrera !

      Répondre
  5. Nicole
    12 mars 2018 at 23:51

    Quelle belle aventure de la vie ! C’est drôle car vu comment tu la décris je l’imaginais comme cela : un cottage anglais plus ou moins perdu dans la nature ! Et tes photos sont sublimes (mention spéciale aux poires et à l’hortensia !!!) ça me fait penser au film The Holiday ! Haha
    Nous , nous sommes proprios dans la banlieue parisienne (peut être trop vite je me dis parfois car cela fait 6 ans et nous en avons 30). Mais là vie n’est pas finie et je rêve d’un petit pied à terre ailleurs aussi !
    En tous cas encore bravo pour votre joli projet ! J’ai hâte de voir la déco finie ;)

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      13 mars 2018 at 12:20

      Oh merci beaucoup Nicole !! Et oui c’est tout à fait ça, c’est drôle d’ailleurs que tu mentionnes The Holiday car mon entrepreneur m’a dit la même chose il y a quelque temps (et du coup j ‘ai revu le film cet hiver… aaaaaaah Jude Law… mais pardon je m’égare !).
      Et c’est super chouette que vous soyez devenus proprios aussi jeunes, moi je regrette souvent de ne pas avoir acheté avant 30 ans, mais bon ça c’est trouvé comme ça. Et comme tu dis la vie n’est pas finie, c’est chouette d’avoir des rêves à poursuivre ;)
      Merci encore, trop hâte de partager ça avec vous !

      Répondre
  6. Melody
    13 mars 2018 at 08:30

    J’ai l’impression de revivre mon enfance à coulimer, dans notre maison de famille.
    Allez chercher le lait 🍼 avec mon bidon en plastique chez ma voisine la fermière , et faire pipi derrière la grange ( oui pas de toilettes , ni salle de bain !!) mais surtout cueillir les mûres et les cerises 🍒 !
    J’aurais aimé que mon fils de 18mois, vive cette expérience.. ça me manque .. soupire..
    merci pour ce joli post ..
    ( je ne suis pas à pleindre , je vie en maison 🏡 dans le 78, avec un beau jardin )

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      13 mars 2018 at 12:25

      Haha le pipi derrière la grange ! Moi aussi j’ai vécu ça dans la maison familiale à Chamarande (même si on avait une salle de bain, c’était beaucoup plus drôle de faire pipi dans le jardin ;), ça a été un crève-coeur pour moi quand on l’a vendue et c’est en partie pour ça que j’ai eu envie d’acheter une maison, pour créer des souvenirs à mes enfants.
      Mais il n’est pas trop tard tu sais, James avait 2 ans quand on a acheté la maison et maintenant il y est farouchement attaché !
      Et puis sinon, on la mettra en location quand on partira haha 😉

      Répondre
  7. Frede
    13 mars 2018 at 08:35

    Meme cheminement ici. Paris, les kids, l’enfer des dimanches aprem au parc 😱 … 70 maisons visitees en 3 mois pour trouver notre coin de paradis au bout d’un chemin…loin de tout, au calme :) et le Perche c’est tellement beau 😍

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      13 mars 2018 at 12:27

      Oh mais oui je l’ai vue sur instagram n’est-ce pas ?! Waouh 70 maisons en 3 mois vous avez fait plus fort que nous haha 😳 Je dois t’avouer que je redécouvre les « joies » du parc en ce moment et que je suis en pleine déprime 😭

      C’est merveilleux le Perche on est bien d’accord 😊A cet été peut-être pour une glace à Bellême ?!

      Répondre
  8. Daphné @ be frenchie
    13 mars 2018 at 08:36

    Oui, je crois que lorsqu’on trouve SA maison, on le sait immédiatement. Tu me fais rêver avec l’idée d’un cottage à l’anglaise, croulant sous les fleurs au bout d’un chemin. Ce coin de paradis a l’air tellement apaisant, un vrai terrain de jeux, de rêves pour petits et grands. Vivre entre ville et campagne, ce doit être génial !

    Nous, on vit tous les jours en plein cœur de la garrigue, 600 km plus bas. Coup de foudre immédiat pour le terrain où j’ai construit ma maison, même si on l’a visité dans les pires conditions possibles. Mais quand on trouve exactement ce qu’on cherchait, il faut foncer; vivons nos rêves et ne laissons personne nous dire ce qu’on doit faire !

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      23 avril 2018 at 15:52

      C’est exactement cela, la maison ressemble à un cottage anglais ! D’ailleurs mon entrepreneur dit qu’elle ressemble à celle du film « The Holiday » où Cameron Diaz et Kate Winslet échangent leurs maisons ;) Et oui c’est assez génial comme équilibre de vie, un vrai luxe, j’en suis consciente. On va le perdre en partant à New York et ça me fait un peu peur je dois avouer ! Même si on sera super heureux de la retrouver l’été !

      Magique ta maison dans la garrigue ! Et ça doit être une aventure géniale de faire construire et d’avoir exactement ce que tu veux ! Tu as bien raison, il faut suivre ses rêves et s’accrocher car la plupart des choses qui méritent d’être vécues demandent de se donner du mal pour elles :)

      Répondre
  9. Aurélie
    13 mars 2018 at 11:16

    Rolala tu sais quoi, j’ai bien envie d’acheter à la campagne maintenant moi aussi ! Comme on en parlait l’autre jour, on a abandonné l’achat à Paris car tout comme vous, nous ne nous voyons pas nous engager sur 25 ans pour nous retrouver dans un 60 m2.

    Mais une maison à la campagne, pourquoi pas…
    En attendant, mes parents ont acheté une résidence secondaire pour que l’on puisse s’y retrouver en famille de temps en temps le week-end et on compte bien en profiter un maximum. :)

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      23 avril 2018 at 15:55

      Je ne peux que voter pour ! Ca a vraiment été l’une des meilleures décisions de notre vie et ça change aussi la vie par rapport à Paris, j’ai eu la sensation de profiter beaucoup plus de la ville lorsque nous y sommes. Si ça t’intéresse il y aura bientôt une charmante petite maison à louer pour cause de départ à NY ;)) 😜

      Répondre
  10. Clem
    13 mars 2018 at 11:34

    Trop contente de lire que ce petit coin de paradis vous plaît toujours autant. C’est tellement chouette d’avoir un endroit pour se reposer paisiblement.

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      19 mars 2018 at 09:50

      Oui ça change tout ! La maison va bien nous manquer quand nous serons à New York, mais bon nous reviendrons tous les étés ;)

      Répondre
  11. Azylis
    13 mars 2018 at 17:45

    Nous c’est un peu le même rêve sauf que ce sera notre résidence principale.
    On déménage à Toulouse à la fin du mois, et dès que j’ai trouvé un CDI on se mettra en quête de notre maison parfaite…

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      19 mars 2018 at 09:53

      Oh génial ! Je te souhaite le meilleur pour cette nouvelle aventure ;)

      Répondre
  12. Aude
    13 mars 2018 at 22:55

    Un cottage anglais mais ça doit être bourré de charme ! Hâte de voir la suite avec vos travaux et déco. De notre côté nous avons acheté une maison dès que nous avons quitté la région parisienne. Notre appartement de 3 pièces en location s’est transformé en une maison à 2 étages datée de 1850. Le parquet et l’escalier en bois craquent, j’adore ! On peut recevoir famille, amis sans se sentir les uns sur les autres! C’est un réel plaisir ! On n’y restera pas toute notre vie mais c’est chez nous, et quand on rentre de vacances et que mon fils de 4 ans nous dit qu’il est content de rentrer dans sa maison, je me dis qu’on a bien fait.

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      11 avril 2018 at 15:56

      Oh une maison du 19ème, quel bonheur ! C’est un autre de mes rêves haha ;) Je comprends complètement ce que tu dis pour ton fils, c’était l’une des choses qui me tenait à coeur avec la maison: avoir un lieu où ils puissent ancrer leurs souvenirs. Nous avions une maison de famille quand j’étais petite et elle a été vendue quand j’avais 20 ans environ, ça a été un déchirement de dire adieu à ce lieu où j’ai tant joué avec mes cousins. Je suis heureuse de recréer ça pour mes enfants !

      PS: le deuxième article sur la maison est en ligne, si tu veux avoir un aperçu des travaux et de la déco ;)

      Répondre
  13. Cécile - Misc
    14 mars 2018 at 21:28

    Comme ça me parle !!
    C’est exactement le choix que nous avons fait, à notre retour de tour du monde, il y a 4 ans avec notre dreamhouse ;)
    Quel dommage que tu ne nous la montres pas par contre :(
    Je comprends tes craintes mais puisqu’elle est cachée et pas sur une route, ce n’est pas très risqué, non ? Surtout sans le nom du village ;)

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      11 avril 2018 at 15:58

      Coucou Cécile ! Je comprends ta frustration, mais je te promets qu’elle est assez identifiable, d’ailleurs quand on en parle dans le coin tout le monde voit où elle est ;)
      Votre tour du monde avait l’air tellement génial !! Quelle merveilleuse expérience ! C’est l’un de mes rêves aussi ☺️ Et je file sur ton blog chercher des inspirations, je suis sûre que tu as des bonnes idées ;)

      Répondre
      1. Cécile - Misc
        11 avril 2018 at 16:06

        J’suis plus du tout frustrée maintenant 😘 Elle est aussi jolie qu’on peut se l’imaginer 💛
        En espérant que le Morvan inspirera le Perche !
        À bientôt dans une autre présentation presse déco ;)

        Répondre
  14. templometal
    16 mars 2018 at 20:04

    Merci La Fiancee du Panda,je suis preneur 🙂Santé!

    Répondre
  15. Clara
    19 mars 2018 at 14:57

    Bonjour,

    Hâte de lire la suite, c’est exactement notre projet actuellement.Nous sommes à paris, nous cherchons dans le Perche.
    Je me demande si finalement on est pas un peu lassé des trajets et des bouchons à la longue. Tu dirais que vous y aller à quelle fréquence?
    Merci à toi

    Clara

    Répondre
    1. Aurélia
      10 avril 2018 at 08:15

      Bonjour Clara,
      Je me permets de partager mon expérience et répondre à tes questions. Je suis également entre Paris et le Perche. Il n’y a presque pas de bouchons pour aller et en 2 h tu y es sans péage… Ca coince à St Rémy, mais tu as des contournements pour les éviter. Tu as juste le temps d’écouter 2-3 albums dans la voiture et hop tout le monde descend; tu décharges ton petit bazar, qui au fil des semaines sera de moins en moins volumineux ;-). (par contre nous rentrons blindés car nous faisons les marchés et les courses au drive du coin, 20% moins cher….c’est pas rien) Petits bonheurs de retrouver tes petits trésors chinés, de te mouvoir en chaussons douillets dans de grandes pièces, de faire une bonne flambée et le samedi matin, ah le samedi matin… quand tu te réveilles avec le son des oiseaux et la vue sur les collines…et que s’il fait beau tu petit déjeunes dehors…
      Je ne te cache pas que les trajets sont fatigants l’hiver quand tu pars de nuit et que tu rentres un peu plus tôt le dimanche, mais ça se fait très bien.
      On a testé différentes heures pour rentrer. On a remarqué que lorsque nous quittons le Perche vers 18h15, il y a moins de monde et ça nous fait arriver à une heure correct pour faire manger les enfants et les coucher.
      Nous y allons tous les week-ends au Printemps, Eté et Automne sauf empêchement (compétitions sportives, repas de famille, week end ailleurs…), la plupart de nos vacances sont là-bas aussi, mais on apprécie des sauts de puce à droite et à gauche. L’hiver à cause des combles qui ne sont pas encore isolés au 2ème étage, nous y allons si la température annoncée dépasse les 5°c ,sinon on rame vraiment pour avoir une température de confort (et ça coute un bras)
      Tu cherches dans quel coin et quel genre de maison ? Je connais plutôt bien la région et l’immobilier du coin. Je peux peut-être t’aider… Peut-être que la fiancée du Panda peut nous mettre en relation ?

      Répondre
    2. La Fiancee du Panda
      11 avril 2018 at 15:51

      Hello Clara ! Aurélia a déjà longuement répondu (haha je vais t’engager pour faire le community management du blog ;), je ne peux qu’approuver ce qu’elle te dit. Certes il y a parfois des bouchons, mais dans l’ensemble l’A11 par laquelle nous passons est en général assez fluide, c’est plutôt au départ et à l’arrivée de Paris que ça peut se compliquer (sur l’A6). Mais ça dépasse rarement les 2h30, en trois ans nous n’avons eu qu’un seul trajet véritablement pourri à 3H30. Si tu passes par la nationale 12, je crois que ça roule assez bien aussi.

      Par contre il faut effectivement bien caler les horaires de départ : on a testé beaucoup de configurations, et ce qui marche le mieux, c’est un départ le vendredi soir après avoir fait diné et baigné les enfants, vers 20h; on les recouche en arrivant (ils s’habituent très vite et ça n’a jamais posé de problème même avec de mauvais dormeurs comme les miens !). Le dimanche, nous repartons vers 19h30-20h après les avoir fait dîné; ils dorment dans la voiture, le trajet passe plus vite ainsi. C’est même un moment de calme qu’on en est venus à apprécier particulièrement avec mon mari et pendant lequel on parle souvent de sujets de fond qu’on n’a pas le temps d’aborder dans la frénésie du quotidien !

      Et enfin sur la fréquence, je te dirais qu’on irait tous les week-ends si on pouvait ! Je t’invite à lire le deuxième article sur la maison où j’en parle plus en détail : http://www.lafianceedupanda.com/2018/04/09/renovation-maison-de-campagne-perche-idees-deco/

      Vu le nombre de demandes sur le sujet, je pense que je vais bientôt faire un article sur les 10 choses à savoir pour ceux qui veulent acheter une maison dans le Perche si ça t’intéresse ! Et je te mettrai en relation avec Aurélie avec plaisir.

      Bonne recherche ;)

      Répondre
      1. Aurélia
        11 avril 2018 at 18:19

        Oui avec plaisir pour aider les futurs accourus perchés dans leur recherche et leur donner des infos, conseils, carnets d’adresses… Partageons notre passion pour ce charmant pays !

        Répondre
  16. Aurélia
    9 avril 2018 at 16:51

    Même constat, même réflexion., même démarche, même bonheurs… et OUI ! le Perche !
    Ca ne nous disait rien du tout de nous endetter sur 20 ans et rester coincés dans un 60m2 à Paris à 4 en mangeant des pâtes… Nous rêvions d’une maison où nous encrer, nous enraciner, une maison de famille. Nous sommes des mordus de vélo et donc rien de mieux que le Perche valloné et tranquille ! (2h de route, pas ou peu de bouchon, pas de péage). Nous connaissions cette région car nous sommes originaires du 28. Nous avons redécouvert ce pays dans tous ses recoins à vélo pendant 4 ans… Nous avions des critères comme tout le monde : une longère avec des dépendances dans un bel environnement sans pollution visuelle et sonore 3, 4 ha de terrain pour y mettre des animaux. Après 3 ans de recherche active et 7 propriétés visitées (nous refusions de visiter pour visiter, pas notre truc le tourisme immobilier, notre temps est compté, nous avons fait une sélection impitoyable à partir d’annonces envoyées par les agences), nous avons trouvé THE corps de ferme en U avec 4 ha (à moins de 200 ke et le double -au moins- de travaux pour tout remettre en ordre, un devis de toiture à 60 ke, changement de fosse toutes eaux 10ke, pas de chauffage…). Nous avons fait une proposition, mais refusée car une autre personne a surenchéri… Le corps de ferme nous ayant passé sous le nez, nous étions fin septembre, nous avons décidé de prendre un dernier verre pour noyer notre chagrin à Mortagne, en se disant qu’on reprendrait les recherches au Printemps (on est plus à un an près hein…et puis plus on attend, plus notre budget augmente). Mon mari me dit « allons jeter un oeil sur les vitrines immo », c’est vrai que nos recherches étaient surtout sur les agences de Bellême. Et là… THE annonce,mais rien à voir avec notre projet initial, une maison bourgeoise dans le village incontournable du Perche (d’ailleurs la famille Panda aime s’y promener) est en vente, un budget légèrement plus élevé mais apparement pas trop de travaux… L’agence est exceptionnellement fermée…On se dit si c’est à ***on trouvera ! Ni une ni 2, nous voici dans la voiture. Après avoir fait 3 fois le tour, rien… On se dit tient encore des agents immobiliers qui notent que c’est dans « le » village alors qu’en fait c’est dans l’autre à côté… On rentre bredouille… mais entre temps, nous avions échangé avec un villageois et nous lui avions montré la photo de la façade; il nous dit non je ne connais pas… on lui laisse notre n° au cas où… et, miracle, dans la voiture, le monsieur nous rappelle « je sais où elle est ! Elle est bien à **! » Nous étions passés devant… il y avait bien un panneau à vendre mais les façades côté rue et côté jardin n’ont rien à voir (nous n’avions que la façade jardin en photo de l’annonce)… vivons heureux, vivons cachés !( c’est la devise du Perche) Nous avons finalement trouvé l’annonce en direct proprio sur le bon coin. Le week end suivant nous la visitons. Coup de coeur pour cette belle bâtisse, son splendide jardin et le village. Malheureusement, des retraités qui paient cash ont demandé au maire s’il est possible de faire une piscine… on se dit bon s’ils en sont à se projeter pour mettre une piscine, c’est encore mort… Mais au final, les retraités se sont rétractés ! On négocie une baisse de prix et nous avons aménagé en janvier. Depuis nous survivons à Paris et nous sommes habités par le Perche. Ca fait 4 ans et demi que ça dure.. Nous avons construit un poulailler, mis en place un potager, plein de travaux dans la maison, et fait construire une insolite cabane pour les enfants. On ne regrette rien. Par contre petite infos pour les personnes qui sont en recherche : A l’époque nous avions à peine 30 ans et les agents immobiliers nous ne prenaient pas au sérieux…. je pense que les choses ont évoluées depuis le temps, mais c’est assez pénible de se faire prendre de haut parce qu’on n’a pas l’âge de ses ambitions… aujourd’hui, nous avons envie de poursuivre les travaux en aménagement notre 2ème étage sous les combles. Plein de projets ! et nous sommes fiers d’être des accourus ! Si la famille Panda a besoin d’adresses, de conseils, nous ne sommes pas très loin ;-)

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      11 avril 2018 at 16:01

      Hello Aurélie !! Quelle super histoire, merci de l’avoir partagée ici ! J’adore les récits de « rencontre » avec une maison, c’est un peu comme un coup de foudre… enfin totalement même en fait ;) Je me suis prise de passion pour la région aussi et je dois avouer que je fais du lobbying intense auprès de mes amis haha ;) Vive les accourus !

      Petite question intéressée : par qui as-tu fait construire la cabane ? Je cherche quelqu’un justement 😊

      Répondre
  17. Aurélia
    11 avril 2018 at 19:22

    Il s’agit de Tony Vaudron, un entrepreneur spécialiste des cabanes, bardages, ponts. Il est à Montagne-au-Perche. Je te le recommande vivement.

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      23 avril 2018 at 15:56

      Merci beaucoup Aurélia !

      Répondre
  18. Pauline
    3 novembre 2018 at 22:30

    En pleine recherche d’une maison avec une « impression de campagne » (!) dans le Perche, je tombe sur ton article. J’ai fouillé le blog en espérant trouver l’article sur les choses à savoir pour ceux qui veulent acheter dans le Perche … en vain!
    Merci de m’avoir fait rêver avec ton récit. Seulement 1 mois que nous cherchons mais aucune maison de nous a encore donné envie de nous déplacer depuis Paris.
    Ton avis et celui d’Aurélia sur les embouteillages m’a rassurée.
    Je voulais te demander et pourquoi pas à Aurélia si elle repasse par là comment vous aviez procédé pour vos recherches? Je mets des alertes sur SeLoger et LBC… mais je me demandais si il n’était pas préférable de contacter des agences du coin?
    Merci et j’attends avec impatience les photos de l’avant/ après travaux!

    Répondre
  19. isabelle Charpentier
    14 novembre 2018 at 14:22

    J’adore ton écriture Maelis, joli et plein d’humour. Cela me donne envie de faire la même chose et de raconter notre aventure dans le Perche…..des similitudes avec toi même si le contexte est bien différent car c’est loin d’être mon premier achat ni mes premiers travaux, nous avons beaucoup déménagé et j’ai toujours préféré acheter et comme toi il fallait que j’ai MON chez moi. Merci de partager aussi bien ton histoire.

    Répondre

Laisser un commentaire

powered by chloédigital