7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305137

Oh baby, let’s travel !

7 conseils pour voyager facilement avec vos enfants

Hello mes petits castors d’amor ! Alors si vous suivez nos tribulations de tribu Panda, vous avez peut-être vu que nous sommes allés passer trois jours à Berlin en famille il y a deux petites semaines. Je me suis dit que c’était l’occasion de partager avec vous quelques conseils pour voyager facilement avec vos enfants – du genre vraiment testés et éprouvés, dans la joie et (parfois) la douleur.

Voyager avec des enfants: l’aventure, la vraie

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305095

A part une semaine au Portugal à la Toussaint l’année dernière, ce long week-end à Berlin était notre premier véritable voyage en famille depuis l’arrivée de Little Miss Panda, et je vous mentirais si je vous disais que je n’avais pas quelques, disons, interrogations quant au déroulé du voyage. Enfin, pour être exacte, lorsque nous avons booké les tickets, j’étais dans un état d’euphorie triomphale (autrement appelée « inconscience parentale »), en mode « yeaaaaah on est parents trop free, même pas peur de voyager avec des mini-nains, à nous Berlin et la coolitude de l’Est ». Bon. Douze heures avant le départ, au milieu d’une montagne de fringues et en train de me demander comment faire rentrer tout le nécessaire à un long week-end dans une maigre petite valise, je faisais moins la fière. Néanmoins, le lendemain matin, nous étions tous dans la salle d’embarquement, parés au départ.

Ici je pense qu’il faut préciser à l’attention des parents néophytes que pour l’enfant en bas âge, le level d’excitation d’un voyage (même à 30 minutes de chez soi) se situe à 15 sur une échelle allant de 1 à 10. Oui, vous avez bien lu. L’avantage, c’est qu’il est du coup enthousiasmé par tout, des touillettes du Starbucks de l’aéroport (oui oui) à l’ingénieux système permettant de boucler la ceinture de sécurité dans l’avion, qu’il se plaira à ouvrir/fermer une petite centaine de fois. L’inconvénient, c’est que vous pouvez dire adieu à votre mode de voyage pré-enfant (écouteurs/computer/5 épisodes de The Wire à rattraper).

Pour tout vous avouer, j’avais initialement prévu de vous livrer ici un condensé de mes meilleures adresses pour découvrir Berlin avec des enfants. Mais entre le fait qu’Air France a perdu notre valise pendant 24h, m’obligeant à une visite non-prévue (et suicidaire) d’un centre commercial histoire de nous vêtir, et celui que mister Panda avait des obligations professionnelles, me laissant donc seule avec 2 mini-Pandas sur les bras (littéralement, je veux dire), nous n’avons donc pu tester en tout et pour tout que 3 adresses valables : le zoo (à côté de Tiergarten) et le Monkey Bar (à côté du zoo, donc), et la formidable galerie de street art Urban Spree de mon ami Pascal. Je vous les recommande chaleureusement, mais ça fait un peu court pour un post.

A la place, j’ai donc décidé de partager mes conseils de terrain pour voyager sereinement, enfin à tout le moins sans perdre la raison, avec vos enfants. Et comme j’ai survécu à ce périple sans perdre aucun enfant (et en récupérant même ma valise), je considère que j’ai toute légitimité pour le faire.

Oui, je sais, en matière de parentalité, je place la barre haut.

7 conseils pour voyager sereinement avec vos enfant

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305109

1. Prenez des munitions pour le trajet.

Non, pas littéralement (à moins que l’idée de passer une nuit coincée aux douanes vous fasse rêver), mais de quoi occuper vos enfants pendant le trajet : quelques uns de leurs livres préférés, des coloriages, des gommettes (ultra validé, surtout qu’on peut en coller partout, y compris sur les voisins de siège), des petits jouets qu’ils aiment bien… L’idée est de rentabiliser le ratio taille de l’objet/temps d’occupation de l’enfant, vous voyez ? Pour les plus grands, pensez à charger l’iPad/la tablette à fond. En dernier recours, il vous reste les gâteaux, les bonbons et le chocolat. Oui je sais, on est tous contre, mais quand on a 11h d’avion, entre les principes et la survie, il faut choisir.

Pour les trajets en avion, n’oubliez surtout pas la tétine ou un biberon d’eau pour les plus petits, qui les aideront à compenser les changements de pression dans les oreilles. Leur système ORL n’a pas la même maturité que le nôtre et a besoin d’un peu d’aide. Et si vous avez le moindre doute sur une otite, filez chez le médecin avant le départ : cela peut être extrêmement douloureux pour eux !

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305113

2. Faites de chaque instant une aventure

L’avantage des enfants, surtout en bas âge, c’est qu’ils ont gardé intacte cette capacité d’émerveillement que nous avons souvent perdue, ou en tous cas émoussée. Tirez-en partie pour faire de chaque partie du voyage une aventure : explorer la salle d’embarquement, regarder les avions décoller, aller chercher une bouteille d’eau au bar, choisir un magazine… Donnez-lui un nom (« mission Magazine ! Opération Water bar ! Tour de contrôle à major Tom ! ») et jouez le jeu à fond. D’abord, ça aura l’avantage de les faire patienter. Et puis vous reconnecter avec votre âme d’enfant, ça ne peut pas vous faire de mal, si ?!

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305124

3. Restez cool

La terreur de tout parent voyageant avec sa progéniture a un nom: l’imprévu. Le taxi réservé avec les sièges enfants qui ne se pointe pas, l’avion qui a 2 heures de retard, le musée fermé ou avec 2 heures de queue devant (vécu, vécu et vécu)… Et devant les conséquences qui se profilent (trajet en mode stress de l’accident, enfants crevés/affamés qui courent en hurlant dans la salle d’embarquement, après-midi au Flunch), la tentation est grande de perdre son calme, il faut bien l’avouer. Seulement voilà : les enfants sont des éponges, vous vous souvenez ? Si vous êtes stressé/énervé/hors de vous, ils le ressentiront et l’exprimeront à leur manière (soyons clairs: en étant intenables, dans 90% des cas).

Trois petites astuces pour garder votre calme dans les situations pourries :

– Echappez-vous 2 minutes le temps de faire un petit exercice de cohérence cardiaque (qui permet de faire ralentir votre rythme de votre coeur tout en vous calmant). Pendant 3 à 5 minutes, inspirez lentement par le nez en laissant votre ventre se gonfler (respiration abdominale) pendant 5 secondes, puis expirer par la bouche pendant 5 secondes. Relaxation garantie.

– Souriez ! Oui je sais ce conseil a l’air totalement crétin, mais non : des études démontrent que le fait de sourire, même si on se force au début, envoie un signal positif au cerveau pour se détendre. Pour moi, ça marche souvent !

– N’hésitez pas à faire appel aux tierces personnes pour vous faciliter la vie : armée de votre plus beau sourire, demandez à l’hôtesse si elle n’a pas des jeux pour les petits, à la caisse si vous ne pouvez pas passer en priorité, au restaurateur s’il peut envoyer le plat des petits avant ceux de la table de 10 à côté. Ca ne marche pas toujours, mais souvent oui, il suffit de demander !

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305104

4. Ajustez vos attentes

L’une des plus grosses erreurs lors des premiers voyages avec ses enfants, c’est de penser que l’on va pouvoir un rythme de visite comparable avec celui qu’on avait avant – surtout si vous êtes, comme moi, du genre à vouloir tout voir et à corner la moitié des pages du guide. Avec des enfants en bas âge, c’est tout bonnement irréaliste : entre les repas, les siestes, la fatigue de la découverte, la journée est forcément hachée. Idem pour cette petite adresse trop mignonne que vous avez repéré sur instagram, mais qui ne sert que des plats bio/vegan et a trois tables et demi : sympa, mais impraticable avec une poussette et un petit loup qui ne jure que par les coquillettes/jambon.

Essayez de vous adapter en souplesse: ok pour la pause café dans le coffee shop qui vous fait envie, mais le déjeuner sera dans la pizzeria kids friendly du coin. Pareil pour les visites : faites un compromis entre ce qui vous fait envie (le musée d’art contemporain) et ce qui va les éclater (le parc du musée en question). L’idée n’est pas de renoncer à tout mais d’organiser vos journées pour que chacun y trouve son compte… et garde le sourire.

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305107

5. Respectez leur rythme

Ce conseil va de pair avec le précédent. Si vos enfants font encore la sieste, c’est vrai que ça coupe la journée, et du coup la tentation est grande de remplacer cela par un petit somme dans la poussette… sauf que ce n’est pas la même chose. Si vous la faites « sauter » une journée, essayer de compenser la suivante par un vrai dodo dans son lit – et pourquoi pas en profiter pour aller lire se prendre un verre en amoureux au bar de l’hôtel ? De même pour les repas : oui, manger à 11h30 ou 12h, c’est tôt (surtout si on a abusé du buffet petit déj de l’hôtel, ahem !). Mais c’est mieux que de traîner des nains chouineurs, ronchons juste parce qu’ils ont faim, non ?

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305128

6. Partez équipés

De même qu’un certain talent pour l’improvisation, la parentalié exige aussi une bonne dose d’organisation pour faire face sereinement aux imprévus.

Personnellement, je pars toujours avec :

– un change pour chacun des enfants (une gaufre au chocolat est si vite arrivée !)

– des maxi-langes Aden+Anaïs (qui servent à absolument tout, de sécuriser un espace de change douteux à construire une cabane dans l’avion au-dessus des sièges en passant par nappe de pique-nique)

– un babyphone longue portée (ne pas oublier de demander une chambre pas trop loin du restaurant ou du bar de l’hôtel)

– les jouets, etc… mentionnés dans le premier conseil (qui serviront aussi à l’arrivée)

– une couverture chaude en laine (plaid dans l’avion, couverture/doudou à l’arrivée)

– de la nourriture sous des formes variées (dont au moins 3 doses de lait, snacks…)

– d’une trousse premier secours contenant du sérum physiologique, du désinfectant en lingettes, un thermomètre, du Doliprane nourrisson, du Tiorfan (un anti-diarrhéique) et de l’Adiaril (un soluté de réhydratation), de l’arnica en gel pour les bleus, et des pansements Star Wars (qui marchent mieux que les blancs tout bêtes, c’est connu)

Si je voyage en avion, je prends tout ça dans un grand sac cabine voire une petite valise. Enfin sauf la fois où on m’a perdu la valise, EVIDEMMENT.

7 conseils pour voyager facilement avec ses enfants - 3 jours en famille a Berlin l La Fiancee du Panda blog maman et lifestyle-9305126

7. Profitez !

Voyagez avec des enfants, surtout lorsqu’ils sont petits, peut parfois être un peu rock’n’roll (pour ne pas dire épuisant). Entre la fatigue du voyage, les petits bouts qui ont tendance à se réveiller la nuit dans un lieu qu’ils ne connaissent pas, la frustration de ne pas pouvoir visiter autant qu’on voudrait… La tentation peut être grande de se limiter aux horizons GO-localisés du Club Med. Mais c’est aussi une formidable richesse de faire découvrir une autre culture à nos enfants, un moment où on se créé des souvenirs marquants, une éducation de l’esprit autre mais aussi importante que celle qu’on leur donne au quotidien. N’oubliez pas de savourer tout cela avec eux. Comme je l’ai lu récemment, les jours sont longs mais les années sont courtes !

Pour illustrer cet article, j’en profite pour vous montrer quand même quelques photos de Berlin ;)

Et maintenant, c’est à vous… je veux tout savoir : est-ce que vous voyagez beaucoup avec vos enfants ? Si non, qu’est-ce qui vous freine ? Si vous n’en avez pas encore, est-ce que vous aimeriez pouvoir le faire quand ils seront là ? J’attends vos commentaires !

Cet article vous a plu ? Vous a été utile ? Laissez-moi un petit commentaire ici pour me le faire savoir, et n’hésitez pas à le partager autour de vous !

Précédent
Suivant

12 Commentaires

  1. Navarro Redeuilh yveline
    14 octobre 2017 at 06:41

    Oui, nous avons continué à voyager depuis l’arrivée de notre puce il y a 3 ans . Nous avons fait Bali, San Francisco, le Maroc et un road trip en Europe de L’est (en voiture) .
    Le dernier en date était San Francisco et nous avons commis l’erreur de ne pas toujours respectée son rythme ! C’était un peu chaud ! Le meilleur souvenir reste le raid trip où nous étions libres et je me se que c’est une formule que nous allons continuer à privilégier, surtout avec l’arrivée très imminente de notre seconde fille.
    En tout cas, je rejoins tous les conseils que tu viens d’énoncer !

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      16 octobre 2017 at 09:15

      Waouh c’est génial d’avoir voyagé autant ! J’avoue que pour l’instant, on s’est cantonnés à l’Europe (à part un voyage en famille au Mexique mais où nous sommes restés dans la villa et nous avons peu exploré)…. mais j’aimerais bien partir un peu plus loin. Comment as-tu géré la nourriture, par exemple ? Est-ce que vous êtes restés à proximité des grandes villes ? J’adore l’idée du road trip en tous cas ! Pour nous, la prochaine destination sera sans doute l’Irlande ou l’Ecosse, je rêve d’y aller ☺️

      Répondre
  2. Aude
    14 octobre 2017 at 18:03

    Merci pour ces petites astuces ! Pour le moment, le seul gros voyage avec notre fils de 4 ans a été de partir 15 jours en Irlande quand il avait 11 mois. Un super voyage qu’on ne regrette pas et on aimerait réitérer le concept rapidement. Clairement, c’était un peu stress quand on a rempli notre voiture. Car à l’époque nous avions une C3 et la remplir d’un lit parapluie, poussette, siège réhausseur qui fait office de chaise haute, + valises, sacs, petits pots, laits en poudre, stocks de couches etc … et bien c’était sport. Et comme nous ne faisons jamais les choses à moitié on avait 4 lieux de résidence différents dont un en plein centre de Dublin (quartier de Temple Bar) donc mon mari, en vrai pro de Tetris, avait optimiser le remplissage de la voiture.
    Ce qu’on retient de ce voyage, c’est que prendre le ferry de nuit avec un bébé c’est possible, que soigner une poussée dentaire de molaires super douloureuses c’est possible (et que de quitter une visite guidée super intéressante pour soulager notre petit et bien c’est pas grave!), que de prendre son petit déj au Starbucks du coin 4 jours de suite c’est génial,… il faut juste que le petit fasse sa sieste en début d’après midi et donc ressortir vers 16 h, c’est ce qui a marché pour nous.
    Je suis d’accord avec toi, il faut rester zen. Avec mon mari, notre souhait est tout comme toi de pouvoir faire découvrir à nos enfants d’autres cultures, donc il faudra un jour passer par la case « avion » mais je me dis qu’il n’y aura pas de problème tant qu’on sera bien organiser.
    Sinon on aime venir sur Paris le temps d’un we, et prendre le métro c’est super, dormir à l’hôtel c’est exceptionnel, visiter Pompidou c’est juste un jeu de découverte et manger au resto steack-frites-glace 3 fois de suite c’est trop cool ! alors oui il faut voyager avec ses enfants parce que les souvenirs c’est vraiment le plus important !

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      21 octobre 2017 at 13:18

      J’ai rigolé en lisant ton commentaire car je me souviens d’un week-end passé avec des amis qui avaient un petit garçon, avant que nous n’ayons des enfants : on avait été effaré par leur voiture pleine à ras bord et on s’était juré de voyager plus light… inutile de dire que 2 ans plus tard, on étaient encore plus chargés quand on a voyagé pour la première fois avec mon aîné 😂
      En tous cas l’Irlande est une destination qui me tente beaucoup ! Et tu as bien raison, se créer des souvenirs c’est tellement important et les voyages sont souvent les meilleurs !!

      Répondre
  3. annouchka
    16 octobre 2017 at 14:19

    Alors moi j’ai décidé de ne pas les emmener à l’étranger avant leur majorité ! Rien que de l’idée de prendre l’avions avec deux mômes me donne des frissons :D
    Nan, en vrai c’est clair qu’il faut s’organiser mais c’est faisable ! A condition d’être prête à l’aventure car des imprévus forcément il y en aura… et c’est ça qui est le plus pénible à gérer car avec des petits le moindre grain de sel prend des proportions considérables. Et pour ça j’avoue que l’avion me fait vraiment peur, je pense qu’on ne le prendra que pour les voyages d’une semaine minimum ou plus. En attendant, on charge la voiture comme des gitans et on part en France, c’est chouette aussi la France !

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      21 octobre 2017 at 13:23

      Looool 😂 Ecoute j’ai testé l’avion avec les 2, je dois avouer que je me suis dit que les parents dont les enfants ne hurlent pas pendant tout le voyage devraient recevoir une médaille à la fin ;))
      Honnêtement l’avion n’est pas si dur que ça tant que tu ne dépasses pas 2/3 heures. Il y a deux ans on avait été au Mexique en famille, 11h d’avion c’était franchement rude… Perso je suis assez flippée en voiture donc c’est plutôt l’inverse, j’essaye d’éviter les longs trajets. Et puis on a la chance d’avoir plein de destinations sympas à faire en Europe à 1h ou 2h d’avion, c’est cool !
      Pour les imprévus, c’est sûr que ça peut vite devenir super relou mais d’après mon expérience, ça dépend vraiment la façon dont tu le vis aussi. Maintenant, on essaye de transformer les pépins en aventures, d’être dans un état d’esprit positif – je ne dis pas que c’est miraculeux, mais ça aide !

      Répondre
  4. Sebastien
    17 octobre 2017 at 21:37

    Merci pour ton post et tout ce qu’il comporte
    Père de deux enfants j ai toujours pensé que nous étions devenus parents pour qu’ils vivent avec nous et non le contraire

    Alors on a toujours continué à voyager avec nos deux castors d Amor et découvrir ou redécouvrir les grandes villes et pays qui nous entourent

    Mais comme tu as pu le dire il faut que le voyage avec ses contraintes et ses impondérables deviennent un terrain d aventure

    « – l’attente des bagages: c est pour nourrir le ventre de l avion
    – les portiques de sécurité: c est pour vérifier si papa a pris son sabre laser
    – l hôtel: le seul endroit où On peut sauter sur le lit
    – une tradition (ça rassure) avoir un nouveau pyjama d hôtel
    – trop fatigué de la journée: si on faisait venir le restaurant dans la chambre (et hop un rom service)
    – une aventure sur un vieux galion: la location d une barque électrique (sans permis et sans puissance) sur les canaux d Amsterdam (vécu et drôle quand on se retrouve à 4 sur une barque sous un parapluie)

    Et le plus magique pour un enfant de 6ans, c’ .est partir sur une quête, mieux une enquête! Depuis que le mien a découvert aux détours de nos ballades parisiennes les mosaïques d invaders avec ses aliens, ses petits robots et les personnages de notre enfances. Les capitales européennes et meme Clermont ferrand sont devenus un terrain de jeux! ( sur son site invaders recense 74pays « envahit ») alors nous arpentons les rues et de km en km il visite sans le savoir une nouvelle ville et papa capture ses découvertes en photos (Rome, Bruxelles, ravenne, Londres, Barcelone, et oui Clermont ferrand son remplis de mosaïque !) ce qui amène à un resto, un musée, un zoo ou un jardin et c est quand mieux que les Pokémon

    Voilà pour mon expérience mais j ai encore plein d autres choses à te raconter! Et à. Rattraper

    Amitiés

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      21 octobre 2017 at 13:38

      Hello Sébastien,
      Merci pour tes super astuces, j’adore !! Je n’avais pas pensé au sabre laser haha ;) Et nous aussi on fait la chasse aux Space Invaders, à Paris ou ailleurs. Tu sais qu’il existe même une appli pour les scanner sur l’iphone (et sans doute sur Android) ?
      Sinon moi j’ai une passion pour les jardins botaniques, et c’est génial à faire avec les enfants : « venez, on va dans la jungle ! ». En plus, c’est souvent assez peu fréquenté (=donc peu de queue). J’ai aussi découvert récemment Leap and Hop, des super guides pour les enfants sous forme d’aventures : https://leapandhop.com/
      Par contre c’est uniquement en anglais (pour nous c’est parfait comme famille bilingue !), mais peut-être qu’ils finiront par les traduire !
      En tous cas merci pour tes idées, n’hésite pas à revenir par ici les partager 😊

      Répondre
      1. Isabelle Demenge
        23 octobre 2017 at 07:11

        Je suis ravie que vous ayez découvert ma petite série Leap & Hop. La traduction en français est un projet à long terme pour le moment je prépare le 12ème de la série sur Beijing. Je me régale avec votre post et tous les conseils. Mes enfants sont plus grands mais je me souviens bien de ces aventures avec les trois petits. Je vous souhaite plein de nouvelles aventures et peut être la prochaine fois en Asie 😉?

        Répondre
  5. Anju
    19 octobre 2017 at 15:20

    Super conseils! Tous validés, avec seulement un petit de an on a fais la Grèce cet été, et on avait pas trop compris qu’il était important de respecter ses (déjà trop) maigres siestes..la 2ème semaine du voyage a donc été plus orienté pour lui!
    Et là, le petit chanceux rentre de Sardaigne, où effectivement on a fais le resto le midi pendant son déj’ à lui et non pas le soir pour éviter que l’un de nous doivent se taper des tours de poussettes pour l’endormir pendant que l’autre finit (donc seul) la bouteille de vin.
    Bref, on apprend, le gros voyage de prévu est pour l’Ethiopie en janvier, et je commence déjà à stresser pour le côté sanitaire et où se tourner en cas du moindre doutes..
    et trop bonnes les idées de Sébastien!!

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      21 octobre 2017 at 13:44

      Merci beaucoup Anju ! Oui c’est compliqué au début, pas facile de s’adapter à ce nouveau rythme – qui est quand même contraignant il faut bien le dire. Perso, c’est vraiment l’investissement dans un bon babyphone qui nous a sauvé la vie – dîner en amoureux au resto de l’hotel, ce n’est pas la petite adresse typique mais c’est quand même mieux que de manger un room service dans la pénombre parce que le petit dort 😂
      Waouh l’Ethiopie c’est un sacré voyage en effet ! Je te conseille d’aller faire un tour chez ton médecin avant pour le demander de te préparer une trousse de secours « renforcée ». Par exemple, le mien m’avait fait une prescription d’Amoxicilline (un antibiotique générique) pour qu’on n’ait pas besoin de courir les pharmacies sur place en cas de problème. Bien sûr, il faut un avis médical avant de le donner (par téléphone au besoin), mais ça permet d’être plus serein si tu es dans un pays où les ressources médicales sont limitées. Pour les vaccins, pense à t’y prendre à l’avance car il faut en général 3 semaines pour que ça soit efficace. Enfin, renseigne-toi bien auprès du consulat sur les numéros et adresses à avoir en cas d’urgence (il y a souvent un médecin français dans les grandes villes), ça peut éviter un gros stress au milieu de la nuit. Mais ça va être un super beau voyage !!

      (et oui, les idées de Sébastien sont tops !)

      Répondre
  6. doulidet
    23 octobre 2017 at 04:38

    C’est quand même super cool de se retrouver avec les mêmes astuces de voyage ! On a un peu l’impression de tous faire partie de la même tribu ;-)
    En tout cas, le conseil le plus important que je donnerai c’est de bouger le plus tot, le plus chouette et le plus léger possible. ..
    Tôt parce que pour l’aînée on s’est laissés impressionner par les mauvaises langues et on a laissé tomber pendant de longs mois nos habitudes et nos plans de voyages…plus de rando, plus de sacs à dos, plus de WE improvisés… un 1er voyage en corse avec avion, voiture de loc, le lit parapluie, le babycook et tout le tintouin prévu et réservé et j’ai eu l’impression de perdre, outre l’intégralité de mon plan d’épargne logement, ma respectabilité de voyageur du monde… Le même voyage un an après, en mode plus roots, « juste » l’écharpe de portage et le téléphone, le minimum booké et à coups d’improvisations joyeuses, m’a fait retrouver mon plaisir de découvrir, avec la joie de le partager dans la candeur et l’émerveillement des yeux de Salomé.

    Depuis, on est passés à quatre et aux niveaux supérieurs, Suisse, Allemagne, Maroc, toutes formules, du relais chateau à la coloc hippie en pasant par l’unique camping parisien et des périples en France à vélo juste pour retrouver le plaisir de la rando, la vraie…

    Le plus chouette, du coup parce que oui, se faire plaisir ça reste la clé à mon svis d’un voyage réussi et ça n’est pas si dur de combler 4 personnes, pas plus que de prévoir les attentes de son cher et tendre et les siennes, non ? Quand notre aînée nous a confié ses envies de voyage à vélo et que ça collait bien avec un plan de vacances au mont saint Michel, on s’est rendu compte que ça se mariait bien et alors les dernières réticences se sont envolées. .. notre sentiment de gratification en posant le pied sur les remparts après 15 jours et plus de 400 km et après être partis en pédalant de la maison ça n’a pas de prix !

    Et le plus léger. ..ça se vérifie de voyages en voyages, des premiers à la voiture pleine à craquer au dernier avec un sac à dos licorne et un petit sac besace, plus je pars léger, plus je gagne en assurance et en… légèreté dans tous les sens !
    On est plus attentifs et plus présents à l’environnement, surtout qu’avec internet, un portable et de l’optimisme, tout est ouvert !

    Prochain projet, à peaufiner, l’Islande en famille avec un camping car pour un voyage encore plus bohème…
    Et puis, on a du chemin à faire pour devenir des voyageurs plus éco-responsables et zerodechet avec option « enfants »…parce que le mac do, même à vélo ça laisse une belle empreinte carbone !
    Bonnes routes à tous et merci pour ces belles traces de panda stylés !

    Répondre

Laisser un commentaire