Thea Jewelry bracelet personnalise Deedee Paris avis l La Fiancee du Panda blog mariage et lifestyle-

Des cartes de voeux aux articles de magazine, j’ai l’impression que tout le monde s’est donné le mot : en 2017, on ralentit, on lève le pied, on prend le temps de savourer l’instant. En ce début d’année, je suis complètement en phase avec cette idée (en même temps, mes cartes de voeux sont parties le 3 février, je dirais qu’on est donc plutôt bien partie, non ?!).

(et maintenant, on est le 9. mais où passent donc ces journées ?)

« Stay hungry, stay foolish »*

Bref. Même s’il est un peu tard, on n’est encore qu’au début de l’année et j’avais quand même envie de vous souhaiter quelques petites choses pour 2017… Que cette année vous soit douce, joyeuse et pleine d’envies pour l’avenir. Que vos joies soient réelles, et que vos peines vous fassent grandir. Que la chaleur de vos proches vous donnent le courage d’affronter le tumulte du monde, et l’envie de rendre celui-ci un peu meilleur pour eux. Que votre vie soit riche d’émotions plutôt que d’objets, de relations plutôt que de publications facebook.

Et surtout, je vous souhaite, en ces temps incertains, de ne jamais perdre votre capacité à vous émerveiller, votre soif d’apprentissage, votre curiosité et votre ouverture à l’autre. Vibrante, authentique et engagée, voilà comment je vous souhaite de vivre cette année 2017.

L’âge de raison

J’espère que cette année encore, j’aurais le plaisir de faire un petit bout du chemin avec vous ! Merci d’être là depuis tant d’années (on va fêter les 7 ans du blog, OMG !). Pour moi, 2016 aura été une année étrange, une année de basculement et de réflexion à la fois.

Basculement d’une part, car 2016 aura été marquée par de très belles collaborations et expériences : monter une exposition sur 5 étages pour le showroom FIAT des Champs Elysées, créer un contenu sur mesure pour des maisons prestigieuses telles que Jacadi et Sisley Paris, me lâcher côté créativité avec Eram, Triumph et Gemmyo… Moi qui ait longtemps entretenu un sentiment complexe d’infériorité et de sentiment d’usurpation par rapport à mon travail, sentir que des marques et personnes que je respecte particulièrement me faisaient confiance a été un formidable booster ! Pour la première fois, je me suis laissée allée à me sentir légitime dans ce que je fais, et fière de mon travail. Pour une professionnelle du doute systématique comme moi, c’était nouveau (et très agréable !) comme sensation.

Ce que je retiens de 2016, c’est aussi la formidable Blossom Party avec Jo Malone London (qui vous a tellement plu qu’on n’exclut pas du tout de recommencer ;), et deux voyages incroyables, aux Seychelles et à Lausanne.

Travailler moins pour travailler mieux

Pour autant, cette année aura aussi empreinte d’une certaine frustration. Je sais depuis quelque temps déjà dans quelle direction j’ai envie d’emmener le blog, mais j’ai manqué de temps et d’énergie pour m’y consacrer. Si j’ai eu la chance d’avoir une grossesse sans souci pour Little Miss Panda, j’étais quand même en dessous de mon régime habituel (on dit qu’on est plus fatiguée pour la 2ème grossesse, c’était vrai dans mon cas !) et je n’ai pas pu lever le pied avant la fin du 8ème mois – et encore, parce qu’Esmée avait le bon goût d’arriver au mois d’août, toujours ultra calme !

Malgré ma profession de foi en début d’année, j’ai très peu réussi à m’octroyer des pauses, et à trouver un rythme qui me conviennent tant sur un plan professionnel que familial. Je vois défiler sur mon flux instagram les vies de certaines blogueuses qui n’arrêtent pas, voyagent 3 fois par mois, enchaînent les événements, les shootings, et trouvent le temps d’écrire 5 articles par semaine tout en peaufinant un IG digne du meilleur des DA… et je vois surtout le travail qu’il y a derrière, 22h sur 24h, 7j sur 7.

Je ne vais pas vous mentir, et il m’arrive de les envier brièvement, d’envier le temps qu’elles peuvent y consacrer, leur énergie, leur liberté. Mais brièvement seulement, car ce n’est pas moi, et ce modèle de réussite ne me correspond pas. Je n’ai pas envie de me faire aspirer dans cette spirale du story-telling permanent, de moments chorégraphiés pour la beauté de l’image, que ma vie devienne une matière première pour nourrir les neuf têtes de l’hydre jamais rassasiée de contenus que sont les réseaux sociaux. Ne comprenez pas mal mes paroles, je ne juge pas celles qui le font, au contraire; je dis juste que ce n’est pas moi.

Après Noël, je n’ai rien posté pendant une semaine sur mes réseaux. Nous avions eu un deuil dans ma belle-famille, j’avais besoin de temps pour moi, et envie de souffler après la folie du mois de décembre. J’ai eu la surprise (agréable !) de recevoir plein de messages de personnes qui s’inquiétaient pour moi. Cela m’a beaucoup touchée, mais aussi interpellée. Une semaine, le temps que mettait une lettre à arriver à destination il y a un siècle, une éternité aujourd’hui ! Une petite mort numérique !

En 2017, voilà donc ce que sera mon challenge : continuer à faire grandir La Fiancée du Panda, tout en trouvant l’équilibre dans la vitesse, la sérénité dans le tumulte, faire le pari de produire moins mais mieux à l’heure de la course à la présence digitale permanente, me concentrer sur la qualité au détriment de la quantité. Un souhait complètement à contre-courant des tendances actuelles, mais celui qui me correspond vraiment et par lequel j’espère être à la hauteur de vous, de votre bienveillance, de votre fidélité et de votre amitié.

Allez 2017, on s’y met ??

PS: ce joli bracelet a été créé par mon ami Deedee pour Thea Jewelry et les bénéfices de sa vente ont été versés à l’association Vaincre le cancer NRB. « Breathe », pour se souvenir de prendre le temps de respirer, de faire une pause, c’était parfait non ?! Il n’était malheureusement en vente que jusqu’au 31 décembre (et ma tête de poisson rouge a loupé la date !), mais l’initiative m’a touchée et j’avais quand même envie de vous en parler… il n’y a plus qu’à les encourager à recommencer ;)

*d’après le célèbre discours de Steve Jobs à Stanford en juin 2005

6 thoughts on “Let it b(r)e(athe) {2017}

  1. Marie Merry in Brittany

    Produire moins mais mieux ! Je valide à 100% le fait de privilégier la qualité à la quantité. Ça peut paraître bateau de dire ça mais c’est vrai qu’on se fait souvent avoir par la course à la visibilité. Moi la première, évidemment. Mais j’aurais toujours du plaisir à te suivre, sur le blog, ou instagram, ne serait-ce qu’une fois par semaine… ou même par mois. Et je te souhaite que 2017 confirme cette sérénité dans ton boulot, quel bonheur et quelle chance.

    Reply

    1. La Fiancee du Panda Post author

      Merci beaucoup Marie ! Je ne me suis pas vraiment fixée de rythme pour l’instant, il y aura peut-être un article par jour certaines semaines, et moins à d’autres moments…. mais l’essentiel pour moi est de rester dans une démarche sincère et authentique, parce que je trouve dommage pour un blog de se « désincarner ». En tous cas je te souhaite une très belle année 2017 également !

      Reply

  2. Blush mama

    Tu me rassures ma jolie! J’ai l’impression d’être la seule à prôner le moins pour le mieux… moins consommer mais de meilleures qualité ( vêtements alimentations…) moins de vacances mais de beaux souvenirs, moins de temps pour moi mais de beaux moments pour notre famille… et à l’heure où je me lance sur la blogo, j ai l’impression d’être une des rares à vouloir produire du contenu qualitatif (selon moi- c’est à dire pas du copier coller de Pinterest pour un article deco mais une recherche et réflexion poussée…) quite à produire peu… je reste impressionner des blogueuses deco pour ma part qui publie 5 à dix publi par jour sur Facebook… la course à l’image leur a t-elle fait perdre leur personnalité au point de poster toutes les tendances, toutes les images Pinterest sans plus prendre le soin de sélectionner ce qui les fait vraiment vibrer? Bref c’est une course permanente et c’est bien dommage car pour moi blog rime avec découverte et j’ai parfois l’impression que bcp l’oublie dans cette quête du graal de la reconnaissance suprême! En tout cas je te suis avec bcp de plaisir et belle aventure à là fiancée du panda!

    Reply

    1. La Fiancee du Panda Post author

      Non je crois qu’on est beaucoup à partager cette envie ;) C’est vrai que ce n’est pas forcément ce qui ressort le plus quand on traîne sur les réseaux sociaux, où on a parfois l’impression que c’est une course permanente à la dernière tendance ou au dernier lieu à la mode… Heureusement, ce n’est pas le cas partout, et il y a aussi beaucoup de blogs qui font de très belles choses ! Pour moi l’enjeu c’est surtout de trouver un modèle qui te convient et avec lequel tu te sentes bien sur le plan aussi bien que perso. Bon courage à toi et merci pour tes jolis commentaires ici et sur insta !

      Reply

  3. Stephanie Bonnet

    Tu sais, en général, celles qu’on voit sur les réseaux faire tout ça sont en fait aidées dans les coulisses: assistantes virtuelles, internes, autre blogeurs en collab, etc…

    En outre, la présence sociale change beaucoup. Tu as un succès fou sur Instagram donc c’est assez logique de passer moins de temps sur le blog.

    De toutes façons on a la chance de pouvoir profiter de ta créativité de plein de façons. Garde bien ton énergie pour nous fournir toutes ces belles trouvailles et ces mots, même si c’est moins souvent!

    Reply

    1. La Fiancee du Panda Post author

      Pour les blogueuses américaines et anglaises, c’est très vrai, moins en France… Certaines sont des amies et pour la plupart elles font beaucoup de choses elle-mêmes ! En revanche, elles sont très peu à avoir des enfants… CQFD ??
      Mille mercis en tous cas pour tes mots qui me touchent énormément, c’est adorable !

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *