EVJF Paris - photo Laurence Revol pour Epouse-moi Cocotte - La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle 3

5 conseils pour réussir les photos de son EVJF

EVJF Paris - photo Laurence Revol pour Epouse-moi Cocotte - La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle 3

Photo Epouse-moi Cocotte

Après vous avoir montré les photos canons de l’enterrement de vie de jeune fille d’Audrey en Espagne, je n’allais pas vous laisser baver devant sans vous donner quelques clés pour obtenir un souvenir aussi cool de votre bachelorette party (le petit nom anglais de l’EVJF, que je trouve personnellement plus joli !). Voici donc mes 5 conseils pour réussir les photos de votre enterrement de vie de jeune fille et vous constituer un superbe album photo à feuilleter avec vos petits enfants (« regarde comme Mamie était bonnasse dans le temps ! »).

Car ai-je besoin de le rappeler ? Le temps de l’EVJF façon bizutage de carabin (vente de papier toilette, déguisement d’infirmière salace, gages douteux) est révolu. Aujourd’hui, l’EVJF est avant tout une journée destinée à faire plaisir à la future mariée et à passer un super moment entre filles. Une parenthèse magique destinée à lui faire oublier le stress des préparatifs et à lui dire qu’on l’aime… bref, un moment que l’on a envie d’immortaliser. Mais pas n’importe comment.

 

1. Prenez un photographe pro pour votre EVJF

EVJF glitter idees - photo Laurence Revol pour Epouse-moi Cocotte - La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle

Photo Epouse-moi Cocotte

Alors oui, je sais, ce n’est pas à la portée de toutes les bourses et vous vous dîtes peut-être qu’il vaut mieux allouer ce budget à des activités plutôt qu’à un type ou une nana qui va rester deux heures et vous mitrailler sous tous les angles. Oui mais voilà, il se trouve que c’est son métier de prendre les photos, et qu’a priori, si vous le choisissez bien (pour ça, rendez-vous au bas de l’article ou dans le Carnet d’Adresses), la différence entre ses photos et celles de votre-copine-qui-a-un-reflex sera énorme – disons la même qu’entre un macaron Picard (ouais ok, sympa, un peu collant mais ça se gobe) et un macaron Pierre Hermé (waouh dingue, fou, tu t’en souviens toute ta vie, c’est tout un cérémonial pour déguster un macaron par bouts minus tellement c’est bon). Et des souvenirs canons avec toutes ses copines réunies et hilares, à un moment où on est particulièrement rayonnante, est-ce qu’on en a souvent d’après vous ? Si ce n’est vraiment pas possible, chargez l’une d’entre vous de faire les photos et pensez au retardateur pour les photos de groupe.

 

2. Soignez le dress code

EVJF Paris idees - Photo Declics et des flashs - La Fiancee du Panda blog Mariage & Lifestyle 15EVJF Paris idees - Photo Declics et des flashs - La Fiancee du Panda blog Mariage & Lifestyle 14

Photos Déclic et des flashs

Règle numéro 1 de la photo de groupe stylée qui en jette: obtenir une unité, ou à l’inverse des dissonances harmonieuses. Euh oui mais encore ? Concrètement, on travaille un dress code de groupe pour avoir un rendu intéressant sur les photos. Quelques idées: des marinières, un dégradé de couleurs pastel ou un camaïeu de la même couleur, des robes de couleurs vives, des chemises en jean, petites robes noires et accessoires, tenues de bowling ou look rétro… font toutes la différence. Si vous n’avez pas le temps/pas envie de jouer le jeu à fond, misez au moins sur l’accessoire: paire de lunettes colorées, chapeau…

 

3. Choisissez bien le lieu et le moment

EVJF sur la plage St Malo- photo Pimprunelle Photography - La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle 1

EVJF plage Belgique - photo Cedric Demeester - La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle

Photos de haut en bas: Pimprunelle Photography, Cédric Demeester

Et oui, vous pensiez avoir fait tout le boulot côté look ? Tss, tss, maintenant il nous faut un lieu ! La règle de base d’un shooting: choisir un décor particulièrement photogénique, mais aussi suffisamment lumineux pour permettre au photographe de travailler dans de bonnes conditions. On préfère donc l’extérieur et la lumière naturelle, en privilégiant les horaires où elle est la plus flatteuse: début de matinée ou toute fin d’après-midi (en été, on parle de 18h-20h !). Surtout, on fuit le début d’après-midi, quand le soleil est à son zénith et fait ressortir tous les défauts ! Côté décor, quelques idées: une fête foraine, un lieu urbain très graphique (La Défense à Paris, la cité du livre à Aix-en-Provence, le Mucem à Marseille, les Abattoirs à Toulouse, le port du Havre…), un beau café ancien, un lieu historique de la ville, un parc bucolique…

 

4. Osez le déguisement

EVJF annees 50 tropical - photo Laurence Revol pour Epouse-moi Cocotte - La Fiancee du Panda blog Mariage et LifestyleEVJF annees 50 - photo Laurence Revol pour Epouse-moi Cocotte - La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle

Photos Epouse-moi Cocotte

Je vous entend d’ici: « whaaaaat, un immonde déguisement pour son EVJF ? Mais elle a pété un boulon la Pandette ?! ». Ok on se calme tout de suite: il y a déguisement et déguisement. Laissez le costume de pénis géant à votre cousin Edouard qui a adoré le porter pour son week-end d’inté en école de commerce, et reprenez-vous. Ici, on part des goûts de la future mariée, et on imagine plutôt une mise en situation, une manière élégante et ludique de la plonger dans un univers qu’elle aime. Concrètement, ça donne: une fan de Mad Men = une robe 50’s + un sac à main de lady + un beau rouge à lèvres; une rock addict = un slim noir + un t-shirt Iron Maiden destroy + un faux tatouage (non, oubliez le vrai, surtout à 3 heures du mat: ce n’est PAS une bonne idée). Vous voyez l’idée ? Bien sûr, c’est mieux si tout le monde est raccord, cf point numéro 2.

 

5. Lâchez-vous !

EVJF danse idees - photo Laurence Revol pour Epouse-moi Cocotte - La Fiancee du Panda blog Mariage et LifestyleEVJF plage deguisement - photo Pimprunelle Photography -  La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle 3EVJF Paris idees - Photo Declics et des flashs - La Fiancee du Panda blog Mariage & Lifestyle 16EVJF Paris - photo Laurence Revol pour Epouse-moi Cocotte - La Fiancee du Panda blog Mariage et Lifestyle 2

 

Photos de haut en bas: Epouse-moi Cocotte, Pimprunelle Photography, Déclic et des flashs, Epouse-moi Cocotte

Et oui, le dernier point est peut-être le plus important ! Même si vous n’êtes pas spécialement à l’aise devant l’objectif, c’est le moment de faire un effort pour l’oublier et vous laisser aller. Chantez, dansez, sautez, souriez, criez, bref, éclatez-vous ! Vous n’êtes pas là pour passer un casting mais pour garder un souvenir de cette super journée (et souvenez-vous de ce principe universel: dans 5 ans, vous regarderez les photos en vous disant: « mais qu’est-ce que j’étais bonnasse, à l’époque ! ». Alors voilà, il suffit d’anticiper un peu, c’est tout). Mon petit conseil perso pour la route: conviez plutôt le photographe en fin de journée, quand l’ambiance est déjà bien détendue, tout le monde n’en sera que plus à l’aise.

Voilà, j’espère que ces conseils vous auront aidé ! Et vous, vous comptez prendre un photographe pour votre EVJF ou celui de votre copine ?

PS: ça marche aussi pour les mecs !

Les prestataires cités dans l’article

Epouse-moi Cocotte

Déclic et des flashs

Pimprunelle Photography

Cédric Demeester

Vous aimerez aussi

Précédent
Suivant

6 Commentaires

  1. Aline
    8 mai 2015 at 10:31

    Ah la la, j’aimerais tellement que les témoins lisent ton article!!!! si si si, les déguisements bof bof, ça se fait encore! ;-)

    Répondre
  2. Doctib Photo
    17 juillet 2015 at 10:07

    Et surtout pensez à:
    – vous amuser
    – à rire
    – à garder de beaux souvenirs

    Encore plus si l’organisation n’a pas été pas simple :)!

    Cela se verra sur les photos ;)

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      20 janvier 2016 at 16:42

      Je n’aurais pas dit mieux ;)

      Répondre
  3. Thierry Photography
    20 janvier 2016 at 15:59

    Hello,
    Je viens de tomber par « hasard » sur votre article EVJF ! Bravo !
    Très bon résumé d’un shooting enterrement de vie de jeune fille ;-)

    Thierry Photography

    Répondre
    1. La Fiancee du Panda
      20 janvier 2016 at 16:42

      Merci beaucoup Thierry !

      Répondre
  4. Très sympas les photos, pleines de vie! …Mais dites-donc, et le reportage ?? Ce que j’aime le plus comme souvenirs ce sont l’émotion du moment où les invité(e)s se serrent dans les bras à l’arrivée sur le lieu de fête, les éclats de rires naturels au moment de l’ouverture d’un cadeau, le visage figé d’étonnement et de choc de la future mariée en voyant apparaître une amie-surprise qui soit disant n’était pas libre ce jour-là, et sa petite larme qui roule avant de se précipiter sur elle, la moustache de bière de l’invité qui ne boit jamais d’habitude …
    Bref, la vraie vie, pas celle mise en scène !
    Bon préparatifs de mariage à ceux qui sont concernés !
    Evelyne Mester, photographe professionnel, Clermont-Fd.

    Répondre

Laisser un commentaire