Comment survivre quand on est enceinte à un mariage ?

Mariage enceinte - Lily Allen - la fiancee du panda Lily Allen, enceinte de trois mois à son mariage, en Delphine Manivet (Source)

Comme vous avez accueilli la séance d’hier avec enthousiasme (merciiiii pour tous vos commentaires trop choupinous, j’ai fondu comme un marshamallow noir & blanc !), j’ai décidé de lancer une petite semaine spéciale futures mamans sur le blog, que ce soit pour la mariée ou pour ses invités. Si vous n’êtes pas enceinte, ne fuyez pas ! Vous avez forcément des copines ou des invitées que quelques tuyaux (testés et approuvés) pour survivre à….

1. Au cocktail

En théorie, un cocktail, c’est facile: il suffit de tenir son verre à peu près droit, de ne pas envoyez valser son saumon fumé sur la chemise de son interlocuteur et de sourire la bouche fermée si on a eu la bonne idée de choisir les escargots au beurre persillé.

Le problème Devant les colonies de foie gras, saumon fumé, jambon cru, tartare de St Jacques, carpaccio de daurade, et autres joyeusetés au lait cru, le constat est sans appel: si on s’en tient aux recommandations des médecins, on risque de mourir de faim. Côté boisson, ce n’est pas mieux: le choix est régalien entre Perrier (les bulles, c’est festif !), Pampryl arrache-bidon (parfait pour donner un coup de boost à vos remontées acides), et jus de pomme ultra-sucré (au moins, vous n’aurez pas d’hypoglycémie).

La solution Si vous êtes la mariée, c’est facile: profitez de votre double statut de mariée et de femme enceinte qui vous donne les pleins pouvoirs et exigez du traiteur qu’il prévoit des petits fours « femme-enceinte-friendly » et des cocktails sans alcool. Pourquoi ne pas imiter les américains et inventer un signature cocktail spécial pour votre mariage à décliner avec et sans alcool, dont vous enverrez la recette à vos invités après ? Ensuite, n’oubliez pas de charger un témoin de vous nourrir (car, enceinte ou pas, ne rêvez pas: vous n’arriverez jamais jusqu’au buffet).

Si vous êtes invitée, deux cas de figure. Soit vous n’avez pas encore fait votre coming-out (avant la fameuse première écho), et dans ce cas, il va falloir ruser. Baladez vous ostensiblement une coupe de champagne à la main, que vous viderez discrètement dans les rosiers dès que l’occasion s’en présentera. Ensuite, il suffira de dire que « hihii, je suis pompette, le champagne à jeun tu sais… je vais rester au Pampryl dégueulasse pour l’instant ! ». Une autre option qui trompe son monde: pendant que personne ne vous voit, mélangez un tiers de jus de pomme avec un tiers de Perrier ou d’eau pétillante, ça ressemble à s’y méprendre à du champagne. Ni vu, ni connu !

Si vous êtes très officiellement enceinte, n’imaginez pas pour autant que le choix de softs va automatiquement augmenter (sauf si la mariée attend elle-même un heureux événement, auquel cas c’est bingo !). A part le fait que vous pouvez squatter sans scrupules les quelques places assises, c’est le même combat. Il ne vous reste plus qu’à prier pour tomber sur un mariage rustique-vintage-chic où la limonade artisanale, la citronnade et l’eau d’hibiscus coulent à flot des fontaines vintage (auquel cas, c’est la méga-teuf: offrez une tournée !).

Côté petits fours, soyez stratégiques et positionnez-vous dans les starting blocks dès l’ouverture du buffet. En général, il y a toujours au moins UN petit four que vous pouvez manger – c’est facile de le reconnaître, en général, c’est le moins bon. Une fois que vous avez mis la main dessus, ne lâchez pas le plateau des yeux, faites comprendre au serveur que vous aimez vraiment ce mini-cake aux olives (en général, y’a pas trop de concurrence), et dévorez-en sans scrupules jusqu’à ce que vous soyiez assez rassasiée pour tenir jusqu’au dîner (qui commencera probablement en retard, je le rappelle).

2. A la soirée

Vous l’aviez dit et redit avant de tomber enceinte: ce n’est pas parce qu’on attend un enfant qu’on arrête de s’éclater ! Vous vous imaginiez déjà en party mom hyper sexy, le bide moulée dans une robe à paillette et perchée sur dix centimètres de talons – Victoria Beckham le fait bien, pourquoi pas vous ?

Le problème C’est que Vic’ a un coach-masseur-naturopathe à domicile, qui lui remet la moindre micro-vertèbre en place dès qu’elle éternue. Pas vous. Et puis les talons, vous adorez, mais au bout de deux minutes vous avez l’impression que vous allez tomber vers l’avant si vous ne pliez pas les genoux en chasse-neige (une posture modérément gracieuse en dehors des pistes de ski). Et ce ventre, c’est bien, mais c’est quand même vachement encombrant pour faire votre fameux roulé-déhanché du cours de zumba. Sauter sur les Black Eyed Peas, je n’en parle même pas. Pfiou, vous vous assiériez bien 5 minutes, là.

La solution Si vous êtes la mariée, là encore, tout est permis: faites la danse du ventre (facile !), exigez qu’on vous porte en triomphe sur une chaise (solide) sur les Black Eyed Peas, trônez au milieu de la piste de danse sur un fauteuil si ça vous chante. C’est votre mariage, bordel !

Si vous êtes invitée, ça se corse un peu. Oui, vous avez envie de danser, mais pas trop longtemps. Et puis pas sur tout. Et vous vous sentez comme un baleineau hors de l’eau, qui aurait perdu son mojo du samedi soir. Ah, mais vous adorez celle-là ! Et à une heure du matin, pfuit, vous vous dégonflez comme un muffin trop cuit et ne rêvez plus que d’une chose: aller vous coucher. Ma solution: arrêtez de vous préoccuper du regard des autres (on vous pardonne tout, vous êtes enceinte), contentez-vous d’éviter le champ de la caméra et dandinez-vous gaiement, le sourire aux lèvres. Passez une ou deux chansons à danser avec les mariés, qui seront ravis et diront à tout le monde: « quelle énergie, et pourtant elle est enceinte ! ». Quand vous en aurez marre, installez une chaise à côté du bar à bonbons avec une bonne vue sur la piste de danse, et piochez sans scrupule dans les bonbonnes à portée de main (on vous pardonne tout, vous êtes enceinte). Avec une copine ou votre mec pour faire des commentaires débiles, c’est encore mieux. A une heure du matin, filez à l’anglaise vous coucher, avec le sentiment du devoir accompli.

3. Aux phrases à la con

Souvent, dans les mariages, on voit des gens qu’on ne voit… que dans les mariages: amis d’amis, vieux potes perdus de vue, famille éloignée. A qui, par définition, on n’a pas grand-chose à dire.

Le problème Avec votre grossesse, ces personnes là sont ra-vies: elles tiennent un sujet de conversation en or. Et comme elles n’ont rien d’autre à vous dire, elles comptent bien l’exploiter jusqu’à la moelle (elles aussi se font chier à ce cocktail où elles ne connaissent personne). Ce qui fait que vous allez probablement passer une bonne partie de la journée à répondre aux trois mêmes questions, et à subir des pelotages intempestifs de votre ventre – désormais propriété publique, vous ne le saviez pas ? Si vous êtes la mariée, ce n’est pas grave, vous serez tellement euphorique que vous trouverez tout merveilleux, même Papy lubrique qui essaye de remonter un peu au-dessus du ventre pour profiter de votre imposante poitrine. Si vous êtes une simple invitée… ça peut être légèrement plus énervant.

Car il faut dire ce qui est: OUI, c’est un témoignage d’intérêt de la part des gens, c’est gentil, toussa. Mais quand ça fait 90% de ta conversation pendant toute une soirée, on peut concevoir que ça tape légèrement sur les nerfs de la femme enceinte (déjà largement éprouvés par l’abstinence totale de champagne, ce merveilleux lubrifiant social). Pour les cas d’extrême urgence, j’ai donc mis au point des réponses à ces fameuses questions qui, si elles ne vous feront pas gagner des points au concours de popularité, devraient vous garantir la paix au moins jusqu’au prochain mariage:

– « Et tu as eu des nausées ? » (je te demande, moi, si tu fais caca mou ??)

Réponse Panda: « Oui, la gerbe de folie pendant deux mois, tu veux voir les photos ? » (dégainer son iPhone)

– « Et tu es contente ? » (à ton avis ?)

Réponse Panda: « Nan, d’ailleurs passe moi ta coupe à champagne, que je me tranche les veines avec »

– « C’est quoi ? » (ma préférée)

Réponse Panda: « on espère vivement que ce sera un être humain » (version gentille), ou « un fennec, c…. » (version bad girl).

– « Oh, mais tu verras, c’est meeeeeerveilleux. Moi j’ai a-do-ré être enceinte ! » (en général, la grossesse en question remonte à plus de 15 ans, autant dire qu’il y a prescription)

Réponse Panda: « (sourire parfaitement niais) Ouiiiii, je suis désolée, mais je dois aller aux toilettes justement, hihiii » (pour une fois que ça sert à quelque chose).

Voilà, avec tout ça, vous devriez être parées ;) Demain, je vous donnerais de pistes pour répondre à cette question encore plus épineuse que d’habitude: enceinte, qu’est-ce que je vais bien pouvoir me mettre à un mariage ??

Et vous, vous avez déjà été invitée à un mariage enceinte ? Ou vous vous êtes mariée enceinte ? Racontez-nous comment c’était !

Vous aimerez aussi

Précédent
Suivant

16 Commentaires

  1. Pauline
    4 décembre 2012 at 16:00

    Franchement, ça me fait super plaisir de lire des articles concernant la grossesse et les mariages.
    Perso j’ai assisté a un mariage a 2 mois de grossesse mais comme en dehors des mariés et d’un couple de bons amis je ne connaissais personne, et qu’en plus, ils savaient tous les 4 qu’on essayait de faire un enfant depuis longtemps, je n’ai pas eu a me cacher. J’ai juste attendu d’avoir la mariée sous la main pour demander « et sinon, la fontaine de punch sans alcool, c’est celle de gauche ou de droite? » histoire que tout le monde comprenne.
    Après c’est vrai que la ou j’ai eu de la chance c’est que la mariée n’aimant pas l’alcool, y’avait de quoi boire en soft.

    A part ça, je ne suis pas concernée par le fait de me marier enceinte mais j’ai un autre problème de mariage lié a ma grossesse… Comment on fait pour trouver une robe de mariée quand on a prévu de pondre a peine 5 mois avant le jour de son mariage???

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      4 décembre 2012 at 18:15

      @Pauline : et bien d’abord: félicitations !!! Et oui, finalement, c’est un bon moyen de l’annoncer ;) Nous avons été au mariage de deux très bons amis lorsque en juin dernier (enceinte d’à peine un mois, donc), inutile de te dire que la supercherie n’a pas fait long feu lorsqu’ils m’ont vue snober le vin rouge et le fromage ^^
      Sinon, pour ton problème spécifique, j’aurais quelques éléments de réponse dans les prochains articles avec des robes de mariée pour femmes enceintes… qui peuvent aussi se remettre après !

      Répondre
  2. laureline
    4 décembre 2012 at 16:00

    Très très drôle ;-)

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      4 décembre 2012 at 18:15

      @laureline : je sais que tu parles d’expérience ;)

      Répondre
  3. *Virginie *
    4 décembre 2012 at 17:25

    Petite pensée émue pour les femmes enceintes qui étaient présentes à mon D-Day cet été (je regrette de ne pas leur avoir prévu de petits fours « grosses-friendly » mais j’avais prévu les limonades shabby-chic-vintage-bohème-dentelle-etc »

    Qu’est-ce qu’on se marre ici en tout cas !
    Merci Maëlis !

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      4 décembre 2012 at 18:16

      @*Virginie * : Ah mais la limonade ça fait 70% du boulot ! Ca te donne l’impression d’avoir une « vraie boisson », et même, une boisson über-trendy !!

      Répondre
  4. chris
    4 décembre 2012 at 21:10

    Bravo! j’avais l’impression d’y être!!
    Mariée en juin 2011, notre petit Côme a vu le jour fin juillet et je vais courir te rejoindre sur madame panda…
    Une autre idée de billet quand bébé sera né : les personnes qui te demandent s’il est « méchant »? à la troisième je n’en pouvais plus et je lui ai répondu : « non, il ne mord pas »
    C’était belle-maman et elle l’a très mal pris, tant pis, moi aussi!!

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      4 décembre 2012 at 23:06

      @chris : c’est très très bizarre comme question ! Pour un chien, je pourrais comprendre, mais un bébé ?? Sinon, double félicitations, et j’adore ce prénom ;)
      A très vite sur Madame Panda !

      Répondre
  5. Chloé T
    4 décembre 2012 at 22:54

    Rhooo c’est top ce billet ! Je m’y reconnais bien sur en tant que future mariée enceinte (dans 25 jours à 6 mois de grossesse)!
    J’ai checké le traiteur et les boissons!
    Pour le reste ça sera de l’improvisation,je retiens aussi les réponses à donner aux invités un peu trop curieux :)
    Merci Mme Panda,ce blog va définitivement faire parti de mes favoris <3

    Répondre
  6. Nicole
    5 décembre 2012 at 10:21

    Il est vrai que je ne me sens pas concernée par ce post, néanmoins je ferai plus attention si une de mes invités est enceinte! En tous cas j’ai déjà prévu des fontaines bonbonnes avec citronnade home made et divers jus de fruit ;)

    Répondre
  7. annec'
    5 décembre 2012 at 13:33

    LE truc qui sèche tout le monde : s’éclipser de la soirée pour dormir 2 ou 3 heures entre 2h et 4h du matin, puis revenir, toute fraiche, pour voir le jour se lever avec les mariés. Personne n’a grillé. On m’en reparle encore de ce mariage…

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      5 décembre 2012 at 15:08

      @annec’ : bien joué ;)

      Répondre
  8. Madame Cookies
    5 décembre 2012 at 14:07

    ah ben pour une fois, je suis très fière de moi, à faire profiter mes copines enceintes de mon kidibul de mariage (champomy d’abord)
    http://www.mademoiselle-dentelle.fr/bilan-mariage-a-refaire/

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      5 décembre 2012 at 15:07

      J’applaudis des deux mains !!! (et je note ta recette de cookies, miam)

      Répondre
  9. sophie
    5 décembre 2012 at 13:18

    Je pense que c’est plus facile à planquer quand on est la mariée parce qu’on a moins de temps pour manger ou boire;

    Une amie m’a raconté qu’elle n’avait pas remarqué que la mariée était enceinte, elle buvait des coupes de champomy remplies par le serveur discrètement (il changeait le champagne en coulisse) et à table le mari vidait son verre.

    Pour ce qui est des invités, c’est plus dur à gérer car le temps du vin d’honneur est souvent ponctué de champagne et de petits fours et quand on a rien à faire on parle et on mange. Si on ne boit alors que d’habitude on ne refuse pas une coupe, c’est fini on a plus qu’à avouer … (ce serait bien un « comment faire pour cacher ses 3 premiers mois de grossesse à ses amis ?). J’en connais une qui s’est faite prendre car elle ne fumait ni ne buvait plus d’un coup, quand elle a annoncé sa grossesse 2 mois après ce n’était plus une surprise.

    Répondre
  10. BBpour2016
    2 mai 2016 at 11:49

    Bonjour !
    C’est chouette comme article !
    Mais ça ne me détend pas beaucoup… Je vais à un mariage ce week-end, d’amis proches, dont je suis la témoin, et donc à la table d’honneur avec mon mari… Et enceinte de 1 mois 1/2 ! PAS immunisée bien sûr…
    Comment faire pour que les mariés ne voient rien ni les autres invités? Je ne voudrais pas que leur jour J serve à annoncer ma grossesse… Je panique à l’idée du vin à table, des plats horribles – heu quand on est enceinte quoi (crudités, viande saignante, dessert glace donc oeufs crus, et j’en passe).
    Des idées pour éviter tout cela discrètement? Je peux déjà dire qu’il y aura une ou deux animations et que je compte me servir de mon rôle de témoin pour échapper au maximum à ces situations… délicates. Mais sinon? Des idées? Merci ;-)

    Répondre

Laisser un commentaire