Des oeufs pour éviter la pluie et autres superstitions insolites du mariage

Comme mon article du vendredi 13 avril sur les superstitions du mariage vous a bien plu, je me suis dit que je pouvais remettre ça – les quelques exemples que je vous ai présentés n’étaient que la partie émergé de l’iceberg. Car après tout, une fois qu’on a choisi tous ses prestataires, cornaqué Belle-Maman, briefé chéri, et acheté des pansements anti-ampoules, il ne reste plus qu’à s’en remettre à la chance !

J’ai donc plongé dans les tréfonds de l’internet mondial pour vous ramener une collection de croyances toutes insolites et plus ou moins perturbantes…

maries-pluie-belle-photo.jpg

Du jaune + de la pluie: cette bride n’a peur de rien ! – Source: The Event Firm

Les superstitions climatiques

S’il y a bien une chose sur laquelle ni vous, ni moi, ni même Martha Stewart n’avons prise, c’est bien le temps. Or il n’y a rien de plus frustrant pour une bride-to-be (ou une wedblogueuse) qu’un domaine qui échappe à son contrôle-freak. Mais rassure-toi, la croyance populaire, elle, y a pourvu: jeune PadaBride, si tu veux du beau temps à ton mariage, il te faut dégoter la communauté de Clarisses (des bonnes soeurs) la plus proche et y aller d’urgence offrir des oeufs à Ste Claire. En effet, il y a fort fort longtemps dans un endroit fort fort perdu, une Clarisse particulièrement pieuse – Claire, donc – qui sauva la vie des villageois en arrêtant un orage. Et pourquoi des oeufs ? Parce que les Clarisses, comme le Dalaï-Lama, ne mangent pas de viande. D’autre part, l’oeuf symbolise la vie, la fécondité, tout ça (la version longue par ici)… Bon, aujourd’hui, on me dit dans l’oreillette que les dons sont plus appréciés sous forme « d’oeufs de papier » (une manière pudique de parler de pognon). Pas folles, les soeurs ! Si ça ne suffit pas, les plus motivées d’entre vous peuvent se farcir l’article de Wikipédia qui recense toutes les idées pour modifier le temps, des plus farfelues aux plus scientifiques. S’il pleut malgré tout, consolez-vous en pensant que la pluie, associée à de bonnes récoltes, est un heureux présage de bonheur, prospérité et fécondité. Et allez faire un tour dans la sélection de belles photos sous la pluie dégotée par Tata Next Door. 

save-the-date-calendrier.jpg

Mauvaise pioche ! – Save-the-date à shopper chez ellothere

Les superstitions calendaires

Je vous avais dit la dernière fois que le mois de juin est particulièrement propice aux mariages. Si je n’ai pas parlé des autres mois, c’est que peu sont particulièrement propices ! Jugez plutôt:

Janvier: La mariée sera veuve très jeune.
Février: Risque de trahison commune.
Mars: Deux solitudes qui ne se rencontreront jamais.
Avril: Les époux vivrons ensemble très longtemps et mourrons très vieux.
Mai: Mauvais présage, les romains dédiaient le mois de mai aux morts. Dans la religion catholique, le mois de mai est dédié à la Vierge, il était donc mal vu de s’unir à ce moment-là. Plus rigolo, on évite le mois de mai dans le Berry car c’est la saison des amours des ânes, et on craint donc de voir l’enfant né d’une telle union naître simplet !
Juin: Le plus favorable, les mariés serons sous les auspices de Junon et vivront heureux (en toute immodestie, j’en suis la preuve vivante)
Juillet: Les regrets s’installerons rapidement.
Août: Les conjoints serons entourés d’amis fidèles (tu m’étonnes, ce sont les seuls qui ne se seront pas barrés en vacances !)
Septembre: Vie paisible et sereine.
Octobre: Le couple sera sujet à des ennuis financiers (forcément, une fois qu’on a payé ses impôts…)
Novembre: Sous le signe de la fortune.
Décembre: Cet amour grandira jusqu’à la fin.

En ce qui concerne les jours de la semaine, on a pendant longtemps préféré le mardi au week-end ! Si chaque région avait ses croyances propres, le jeudi – journée des fées – faisait consensus comme jour particulièrement néfaste. Dans le Centre, on surnommait les cocus les Jean-Jeudis ! Quant au vendredi, jour de la mort du Christ, il était naturellement à éviter. A l’inverse, le lundi apportait la prospérité, et le mardi, la santé.

Ces superstitions sont principalement liées à deux choses: les travaux des champs, qui rythmaient la vie autrefois, et la religion. Certaines remontent aux Romains ! Quel que soit le mois où vous vous mariez, rassurez-vous: depuis le temps, il y a prescription ;)

mariage-garcon-d-honneur.jpg

Parce qu’on n’est jamais trop prudent… – Crédit photo Braedon Photography

Les superstitions liées à la place des mariés et aux témoins

Traditionnellement, la mariée est placée à la gauche de son père, puis de son mari pendant toutes les étapes du mariage. A vrai dire, il ne s’agit pas vraiment d’une superstition, mais plutôt d’une tradition née d’un aspect purement pratique: le mari comme le père devaient pouvoir défendre la mariée – ou empêcher sa famille de la récupérer, dans l’éventualité où elle avait été kidnappée (oui, c’était des temps forts sympathiques). La plupart des gens étant droitiers, avoir la mariée à sa gauche permettait d’avoir la main droite libre pour tirer son épée. De même, les témoins avaient pour rôle de protéger les futurs époux en cas d’attaque. De là, à équiper tes bridesmaids avec des sabres laser…

Les superstitions des dragées

Oui, vous allez me dire, qui veut encore des dragées par ici ? C’est so meringue, so 1800 ! Ok, mais ce n’est pas une raison pour ne pas se cultiver. Rien à voir avec la religion ou le kidnapping cette fois-ci, la tradition des dragées remonte à la Grèce Antique, où on trempait des amances dans du miel avant de les déguster à l’occasion de toutes les fêtes familiales. A l’origine, l’association entre dragées et amande est née d’une légende: un jeune homme grec, qui devait épouser la femme qu’il aimait, dû, avant le mariage, retourner à Athènes où son père venait de mourir. Il promit à son aimée de revenir pour la date du mariage, mais estimant mal le temps nécessaire au voyage, il ne revint que trois mois plus tard. Durant ce temps, le jeune femme, persuadée que son amour ne reviendra pas, se donne la mort par pendaison (un poil extrême, la demoiselle. aujourd’hui on se contenterai de finir le pot de Haagens Daas). Les Dieux, touchés par cette preuve d’amour si intense, la transforme alors en amandier, a
rbre qui se met à fleurir lorsque le jeune homme lui offre son amour éternel… Dès le 16ème siècle, il est fait une grande consommation de dragées. Les monarques eux-mêmes ont un drageoir dans la poche. En 1651, Colbert, ministre et fondateur de l’Académie des Sciences, note qu’il se fait à Verdun un grand commerce de dragées. A cette époque, on offre des dragées dans toutes les Cours Princières d’Europe… C’est en effet à Verdun, en 1220, que sont fabriquées les premières dragées. A cette date, les dragées sont vendues aux femmes enceintes par les apothicaires, comme bienfaisantes pour leur grossesse.

Bref, les dragées, si elles sont connotées un poil ringard aujourd’hui, ont occupé la wedding scene pendant pas mal de siècles, comme symbole d’amour, de fidélité et de fécondité. Ne les sous-estimez pas, peut-être que dans deux ans, on annoncera toutes le grand retour de la dragée comme it-cadeau d’invité.

Mariee-couronne-de-fleurs.jpg

Fleurs et rubans, des porte-bonheurs décoratifs – Crédit photo Kate Webber

Les superstitions autour de la robe de la mariée

Vous pensiez vous en tirer en évitant simplement de montrer votre robe à votre chéri avant le jour J ? Que nenni, il va falloir être un poil plus vigilante que cela ! Ainsi, la future mariée ne devra en aucun cas coudre sa robe elle-même, ni l’enfiler dans sa demeure. Pour s’assurer un maximum de chance, elle imitera les anglaises et fera coudre un petit porte-bonheur dans l’ourlet de sa robe. Il ne faut pas montrer sa robe aux vieilles femmes, qui pourraient jeter le mauvais oeil (enfin un prétexte en or pour éloigner les vieilles tantes curieuses comme des pies). Les rubans que la mariée attache à son bouquet ou à sa robe symbolisent les liens du mariage; après la cérémonie, ils deviennent de puissants porte-bonheurs, convoités par les célibataires. Enfin, si la couturière s’est blessée en cousant la robe, il faut y laisser la tâche de sang car c’est un bon présage (je vois votre tête d’ici !).

 

Pour faire court, si vous êtes vraiment superstitieuse, il ne vous reste plus qu’à décaler le mariage un mardi de juin, à offrir des oeufs en masse aux bonnes soeurs, donner un petit coup de coude bien placé à la couturière quand elle sera en train de marquer l’ourlet, et vous devriez être au poil !

Mon adage préféré reste malgré tout: « Il ne faut pas être superstitieux, ça porte malheur ! »

bandeau voyage japon

Et vous, quelles sont les superstitions et croyances de votre région ? Religion ? Famille ?


Vous aimerez aussi

Précédent
Suivant

5 Commentaires

  1. La fiancée aux bottes roses
    4 mai 2012 at 00:19

    Chez moi pas de croyances particulières, par contre ma grand-mère m’a offert il y a plusieurs années (elle attendu un moment!) une partie de mon « trousseau » : serviettes de bain et couteaux, trop mignonne! Et mes témoins veulent absolument que j’ai quelque chose de bleu, de neuf, de prêté, d’ancien en plus que ce que j’ai déjà imaginé elles pensent que c’est trop facile (chaussures bleues/vertes, ma robe est neuve, le jupon est prêté et le soutien gorge spécial décolleté je l’ai depuis des années- et presque jamais mis). Et  mon homme lui aimerait bien avoir des dragées (ça doit sûrement être à cause de cette jolie légende plutôt que de son côté gourmand, je ne savais pas qu’il était aussi romantique!!!!). Sinon je ne sais pas si en Normandie il y a des superstitions spécifiques, je veux bien apprendre!

    Répondre
  2. Clarisse
    21 mai 2012 at 01:38

    Coucou, J’ai eu une amie qui se marie samedi 26 de ce mois et elle s’appelle Clarisse, tout comme moi ! Que dont-on faire pour conjurer le sort ?? lol  

    Répondre
  3. […] qu’on a beau croiser les doigts et se plier aux traditions en allant déposer des oeufs à Sainte Claire, le beau temps n’est pas garanti, et prévoir une paire de chaussures […]

    Répondre
  4. christiane
    29 août 2015 at 13:05

    Hier c’était mardi treize. Tous ceux qui ont sejourné dans l’hémisphère sud, connaissent très bien ce jour parce qu’il est particulier. Dans l’hémisphère nord, on ne parle pas de mardi treize mais de vendredi 13.

    Répondre
  5. Leroy
    17 avril 2017 at 11:01

    Bonjour ; la vierge il faut la mettre dans la gouttière quand ? Et debout ou couche? Merci.

    Répondre

Laisser un commentaire