Mariage de cinéma: Harry Potter – être une mariée canon, c’est pas sorcier

…il suffit d’avoir une baguette magique, comme dans le dernier Harry Potter. Ok, je triche un peu, ce n’est pas tout à fait un film de mariage pour cette édition tardive du film du vendredi. Oui, mais c’est un film où l’on se marie, donc ça compte.

Certes, l’essentiel du film est dédié à la fuite en balai volant et à la lutte contre les Mangemorts (si vous ne savez pas ce que c’est, je ne peux vous dire qu’une chose: ne les invitez pas à votre mariage), mais ce n’est pas le propos. Car même si la scène du mariage en question, n’occupe que 1% du film, c’est la seule qui m’ait momentanément tirée de ma somnolence post-prandiale en plein choc digestif Noëlistique. Car voyez-vous, côté mariage, les sorciers…

…sont au top de la tendance :

Quand Fleur Delacour (notre petite Frenchie Clémence Poésy) décide de s’unir à l’un des Weasley (je ne sais plus lequel, mais franchement, ils sont tous roux, qui s’y retrouve ?), elle ne choisit pas le vieux château de sa grand tante infesté de chauve-souris. Non, elle choisit le champ à côté de la maison, pour un mariage champêtre en toute simplicité. Sous un chapiteau aux couleurs de la mariée, le noir et le blanc, les invités, tous élégants en vintage, sont accueillis par des plumes qui volètent (oubliez les origamis et le Liberty, so 2010) et les chandeliers Art Nouveau font écho aux volutes des anémones gracieusement disposées en centre de table. So in, on vous dit.

Decoration-mariage-noir-et-blanc.jpg

Harry en train d’étudier la décoration avec un intérêt non feint

…font passer Martha Stewart pour une aimable débutante:

Un chapiteau ? No soucy, c’est monté en deux temps trois sortilèges du bout des baguettes magiques des témoins. Le service ? Les coupes de champagne se remplissent toutes seules. Il n’y à rien à redire, en termes d’organisation, les sorciers gèrent sa mère, passez moi l’expression. On sent bien que la Fleur Delacour, elle n’a pas passé ses soirées à coller des rubans sur des faire-parts. Conclusion: si vous avez un sorcier dans votre entourage, n’hésitez pas, embauchez-le comme wedding planner.

…ont le sens de la it-bride® (concept déposé, je le rappelle):

Je sais, vous venez à peine de vous remettre du choc esthétique des robes d’Oscar de la Renta (what else ?). Mais la robe de Fleur Delacour, est juste… waaaaah. Même Dad, aussi sensible à la beauté d’une coupe parfaite que moi à celle d’un frein à disque, m’a dit en sortant du cinéma (oui, c’était une sortie familiale, et non, il n’y avait pas d’enfants): « elle était vraiment jolie cette robe, tu prendras la même ? ». Eh bien j’aimerais bien, figure-toi: 

Robe-de-mariee-Harry-Potter-Fleur-Delacour.jpg

Fleur-Delacour-Robe-de-mariee.jpg

Le choix audacieux du noir et blanc, on applaudit des deux mains. La délicatesse du voile de tulle qui vient à peine souligner le dos, le bouillonné du jupon qui donne l’illusion que la mariée flotte sur l’écume, le motif à double tête de paon… Gah. C’est simple: je veux la même.

harry-potter-fleur-delacour-alexander-mcqueen-robe-de-marie.jpg

Certes, une rapide recherche sur l’internet mondial nous apprend qu’elle est honteusement pompée très fortement inspirée d’un modèle d’Alexander Mc Queen (à droite). Et ça, costumier du film Harry Potter, c’est mal*. Bon, certes grâce à ça, on a aussi une chance de se la procurer, si on a les moyens.

Et vous, vous rêvez d’une baguette magique pour organiser votre mariage ? Et d’une robe pareille ?

*Costumier du film, si la robe t’encombre, la Fiancée du Panda veut bien t’en débarrasser, même si elle doit venir au fin fond du Schropshire.

Vous aimerez aussi

Précédent
Suivant

5 Commentaires

  1. KoaRou
    29 janvier 2011 at 06:02

    J’ai moi-même été très attentive à ce passage du film. On ne se refait pas : une bride-to-be reste en alerte 24h/24 ! ;)

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      31 janvier 2011 at 07:34

      Surtout une B2BB: Bride-to-Be-Blogueuse ! :-D

      Répondre
  2. Le petit poison rouge
    30 janvier 2011 at 03:11

    Oh, honte à moi … Je n’ai même as fait attention ! il faut reconnaître que pourtant, ça c’est de la robe . Je plussoie le petit tulle dans le dos, qui vient briser le coté « nude » sans faire trop couverte …

    Répondre
  3. louvero
    31 janvier 2011 at 01:11

    tu as raison c’est vraiment pas cool de pomper autant un modèle surtout Mac Queen un génie de la couture ! c’est difficile de faire mieux ou aussi bien… Je trouve que le modèle du film est joli mais la dentelle a l’air de moins bonne qualité, moins fine, cela dit pour un film, on ne fait pas les mêmes finitions… bonne continuation dans tes recherches !

    Répondre
  4. Rainette
    2 février 2011 at 02:02

    Aaaah… je me demandais quand tu allais nous parler de Harry…!!! Je trouve la robe de Fleur Delacour très belle. Celui qu’elle épouse, c’est Bill, voyons, celui qui s’est fait attaquer par Fenrir Greyback, le loup-garou, dans le tome précédent! (fan, moi? Noooon…) Par contre, je ne suis pas tombée en arrêt devant la déco: violet et doré… bof bof. Mais ça fait son petit effet, il faut le dire. Et oui, j’aimerais avoir une baguette magique.

    Répondre

Laisser un commentaire

powered by chloédigital