[Mariages de cinéma] Meilleures ennemies

Aujourd’hui, rubrique toute neuve pour ce bébé blog ! Complètement monomaniaque très impliquée dans l’élaboration du jour J parfait, activité qui occupe chaque minute disponible ou presque dans ma petite tête, j’ai décidé qu’il n’y avait pas de raison pour abandonner toute vie culturelle. Suffit de l’adapter. C’est ainsi que j’ai infligé proposé au Panda un cycle « films de mariage ». C’est dans ces moments que je réalise à quel point je tiens l’homme parfait: non seulement il s’y est soumis, mais il a même été me chercher des titres de films pour compléter ma liste. Gni.

Car avouons-le, la filmographie autour du mariage n’a pas grand-chose d’intellectuel. On n’est pas chez Godard les filles, et autant dire que cette rubrique sera plus ambiance Cosmopolitan que les Cahiers du cinéma. Cinéphiles patentés, passez votre chemin, car le film de mariage est bien souvent… un gros NANAR. Pour les autres, si vous êtes comme moi bon public et toujours prête à verser une larmichette même devant le film le plus nul du monde (OUI j’ai pleuré devant « Tempête de boulettes géantes », et alors, il y a un passage père-fils vraiment émouvant croyez moi)… Bienvenue :)

Le premier film de notre série est un grand classique des films de mariage: Meilleures ennemies ou Brides war en VO, raconte l’histoire de deux meilleures amies qui vont s’entre-déchirer pour une histoire de calendrier mal géré. Amies depuis toujours, Liv et Emma partagent en effet un même rêve: se marier au New York Plaza, en juin. Lorsque la wedding planneuse programme par erreur leurs deux mariages le même jour, les deux brides-to-be vont se mener une guerre sans pitié: c’est à qui emportera les bridesmaids, le meilleur coiffeur, la robe… Bref, du bon vrai cats’ fight à l’américaine.

1234021388 wallpaper-Meilleures-ennemies-bridewars-Date-de-

meilleures_ennemies_2.jpg

 Bon, soyons clairs, même dans la catégorie nanar, ça ne vole pas très haut. Les gags sont assez prévisibles et convenus. Personnellement, j’ai surtout rigolé en voyant la préparation d’un mariage façon NY: une wedding planneuse vénérée comme un gourou, des mariées qui veulent LE prestataire à la mode, et une bridezilla qui parcourt les rayons d’un grand magasin douchette à la main pour composer sa liste. Les US ont beau avoir une longueur d’avance en termes de charming wedding, ce n’est pas le cas de tout le monde, ça fait du bien de le rappeler :)

On passe quand même un bon moment, mais ce n’est pas pour ça que le film est resté dans les annales. Non, s’il a marqué les esprits des B2B promo 2009, c’est à cause de ça…

bride_wars_meilleures_ennemies_kate_hudson_anne_hathaway_38.jpg

LA robe de Kate Hudson, créée exprès pour l’occasion par Vera Wang ! Une vraie robe de princesse, sublime avec son énorme jupon de dentelle et son bustier de dentelle semblant émerger d’un nuage… et le ruban, véritable signature de Vera Wang. Elle est devenu le best-seller de la créatrice !

 Pour la petite anecdote, la raison pour laquelle j’ai vu ce film en premier, c’est que j’ai « rencontré » la robe en question lors de mon premier essayage chez Métal Flaque (d’ailleurs on en reparlera bientôt :). Attirée par tout ce tulle, j’ai foncé dessus, ou plutôt dedans, car cette robe est tellement volumineuse qu’on pourrait y caser une famille d’Inuit à l’aise.

David, notre adorable vendeur, m’a donc appris l’existence de ce navet film mémorable. Avant de m’arrêter tout net: largeeeeeeement hors budget (plus de 8000 € si j’ai bien compris…). Ouch.

Heureusement, quand le Panda l’a vue, il a décrété que cette robe n’avait « aucune personnalité ». Hahaha, so long for you Kate Hudson !

Et vous, vous l’avez vu ? Vous avez pensé quoi du film ? et de la robe ?

Vous aimerez aussi

Précédent
Suivant

7 Commentaires

  1. Kate
    12 octobre 2010 at 09:22

    Je suis à la fois complètement de son avis et de l’avis diamétralement opposé. Cette robe a à la fois un manque flagrant de personnalité, simple caricature de robe de mariée, et beaucoup trop de personnalité : elle écrase la mariée. Même une fille belle et pétillante comme Kate Hudson disparaît littéralement derrière sa robe.

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      12 octobre 2010 at 00:15

      Oui je suis d’accord avec toi, Kate. ce n’est certainement pas la plus grande réussite de la talentueuse Vera Wang, qui a pourtant créé de pures merveilles par ailleurs ! L’actrice est littéralement noyée dans sa robe (et je la soupçonne d’héberger une famille d’immigrants Inuits clandestins en dessous). Je suppose que ce qui plaît, c’est le côté « Disney princess » qui réveille la petite fille qui sommeille en beaucoup de futures mariées…

      Répondre
  2. Rainette
    14 octobre 2010 at 00:55

    Hello! Très sympa ce blog… je trouve que ta rubrique « le mariage dans le cinéma » est un bon pendant au « mariage dans l’art ». On va bien s’entendre fiancée du panda! J’ai trouvé ce film bien nul aussi, bien qu’amatrice de bonnes comédies romantiques quand le besoin s’en fait sentir (homme en déplacement pendant plusieurs jours, besoin de détente après avoir fait cours pendant 6h30 sans pause…) J’avais pensé pour un EVJF à offrir à la future un carton rempli de DVD de ces comédies romantiques achetées d’occase. Le temps a manqué, et pas d’EVJF en vue pour cette année (sauf le mien…) Et sinon, dans mon coeur, rien ne remplace Quatre mariages et un enterrement…

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      14 octobre 2010 at 01:36

      Hello Rainette et bienvenue ! Merci beaucoup pour tes compliments, je suis très touchée (*rougis*). Ce n’est encore qu’un bébé blog, mais j’ai bien envie de le faire grandir :) C’est vrai que nos rubriques sont assez complémentaire, même si la mienne est nettement moins, comment dire… intellectuelle ! Quatre mariages et un enterrement est un must en effet, le classique de la wedcomédie romantique si j’ose dire. Je trouve ton idée du carton de comédies romantiques géniale, je vai souffler ça à ma bridal brigade dès ce soir !  

      Répondre
  3. Mademoiselle Dentelle
    23 octobre 2010 at 08:37

    J’aime aussi bien cette robe même si c’est clairement pas le genre de robe pour moi avec ses gros froufrous de tulle qui accentuent les hanches façon 17ème siècle si tu es mince ou façon grosse mama si tu es déjà bien garnie des hanches… comme moi :) Par contre oui, le film est gravement nul. Pourtant, comme toi, je suis bon public !

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      27 octobre 2010 at 05:44

      Nul de chez nul ! Mais j’ai vu encore pire avant-hier (sisi, c’est possible): the Wedding Planner avec J-Lo. Là, on atteint carrément des sommets, ou plutôt des abysses !

      Répondre

Laisser un commentaire

powered by chloédigital