« Sérieux ?! » – La demande en mariage du Panda

Quand mon amoureux a demandé ma main, et que je l’ai vu là, à genou, ma première réaction n’a pas été de crier « oui » ou de pleurer, ou de pousser des cris hystériques en agitant les avant-bras (c’est venu après, je vous rassure). Non. Quand mon amoureux a demandé ma main, ma première réponse a été « sérieux ?! ». C’est vous dire si on partait de loin.

mariage champêtre rouge jaune rose romantique

Rouge, rose, jaune: la palette de couleur que j’envisage pour notre mariage

Gamine, je préférais les jeux d’aventures aux poupées Barbies, et les Cats Eyes à Princesse Sarah. Je n’ai jamais joué « à la mariée », ni même fantasmé ce jour là. Il faut dire, dans ma famille, les mariages ne sont pas légions et mes parents n’y ont jamais accordé une grande importance – génération 68 oblige, ils se sont dit oui à la mairie, ma mère était en tailleur noir ! Jusqu’à mes 21 ans, je clamais haut et fort que je ne me marierai jamais.

Quand au Panda, mon amoureux, il était tout simplement contre ce qu’il considérait comme une convention sociale vide de sens. La seule utilité qu’il voyait au mariage était purement administratif: protéger sa femme et ses enfants. Bref, on était loiiiiin, très loin d’une vision romantique du mariage ;-)

Et puis. On s’est rencontrés, tous les deux avec des histoires longues et douloureuses derrière nous. Amoureux, cela a été une évidence assez vite, même si on attendu pour se le dire. L’envie de construire notre futur à deux, elle, a grandi petit à petit. Et là-dessus est venue se rajouter l’envie d’être « plus » que « ma petite copine ». Surtout, nous avons écumé les mariages de nos amis: environ 10 en deux ans ! Forcément, cela fait réfléchir… J’ai fini par trouver belle l’idée première du mariage: celle de dire autrement son amour aux yeux du monde, de l’exposer, de ne pas craindre de dire qu’on espère faire sa vie avec une seule personne, d’assumer ce challenge déraisonné devant tous. D’appartenir à quelqu’un, aussi pleinement qu’il est humainement possible. Et là, j’ai eu envie de cette évidence.

J’ignorais que le Panda avait changé d’avis aussi. Tout doucement, au moment même où se faisait jour en moi ce désir profond, non rationnel, mon homme faisait le même chemin dans sa tête sans me le dire. Il a bien caché son jeu, feint de tenir ses positions, et je dois dire, il m’a bien eue. Voilà comment, il y a maintenant deux mois, après m’être exclamée « sérieux ?! » j’ai répondu « oui, oui, oui » et laissé monter les larmes d’émotion…

Une fois l’émotion de l’annonce à nos proches (et les litres de champagne qui l’ont accompagnée) digérée, nous avons commencé à réfléchir à ce que nous voulions. Ou plutôt, ce que nous ne voulions pas: un mariage corseté par les « il faut », un événement social, un tralala classique avec ses passages obligés que tout le monde redoute (diaporamas ratés, c’est vous que je vise).

J’ai réalisé que pour avoir le mariage dont je rêve, il allait falloir se donner du mal. C’est pour cela que j’ai retroussé mes manches, écumé le web, et après avoir poussé des « Ah ! » et des « Ooooh ! » de ravissement devant les blogs US et les talentueuses blogueuses qui importent toutes ces jolies idées chez nous avec un twist bien français*, j’ai décidé de créer ce blog pour partager l’aventure avec vous, déterminée à utiliser toutes les ressources de l’internet mondial pour organiser un mariage gai, chic et charmant. Ici, on va donc parler robes, déco, fleurs, parfois sentiments, inspirations et bridesmaids !

Vous ne pensiez tout de même pas que j’allais continuer sur ma vie sentimentale, si ? ;-)

Demain, on attaque les choses sérieuses: la quête du lieu et de la date parfaite !

*dont mes préférés figurent dans ma blogroll… lectures indispensables si vous êtes une future mariée !

Vous aimerez aussi

Suivant

3 Commentaires

  1. marie
    26 janvier 2011 at 06:19

    ce que cela est drôle, je me marie le même jour, ai les mêmes désirs, gouts et parfois caprices que vous pour le jour j Je vous souhaite plein plein plein de bonheur pour 2011!   Marie

    Répondre
    1. La Fiancée du Panda
      27 janvier 2011 at 01:25

      Coïncidence sympathique ;-) Merci Marie et tout pareil: je vous souhaite une très belle et heureuse année, et un très beau mariage (mais avec des goûts pareils comment n’en serait-il pas ainsi, uhu) !

      Répondre
  2. […] d’être une belle fête (et des mois d’organisation), le mariage marque aussi notre engagement à faire notre vie ensemble (j’ai toujours adoré cette expression). Et la fête, le wedding, n’est que le début […]

    Répondre

Laisser un commentaire

powered by chloédigital